Harcèlement moral au travail : adopter les bons réflexes

Le harcèlement moral, qui a pour effet la dégradation des conditions de travail, est puni par la loi. Encore faut-il savoir le reconnaître et fournir des preuves solides qui prouvent que l'on est victime d'une telle pratique. En France, environ un salarié sur six a été concerné par ce type de comportement durant sa carrière professionnelle.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
9mn de lecture
Moqueries et brimades constantes, surcharge de travail, le harcèlement moral peut prendre des formes différentes.
© adobestock

Le Code du travail définit précisément ce qui caractérise le harcèlement moral d’un salarié : « Des agissements répétés […] qui ont pour objet ou pour effet une dégradation de ses conditions de travail susceptibles de porter atteinte à ses droits et à sa dignité, d’altérer sa santé physique ou mentale ou de compromettre son avenir professionnel.»

df
Violette Queuniet
Publié le

Partager cet article :