Reclassement en cas d'inaptitude à mon poste : quels sont mes droits ?

Votre question

Je suis un senior de 59 ans. J'ai été embauché pour un poste de chaudronnier formeur en 2007. J'ai subi une opération de la main gauche reconnue en maladie professionelle. Je suis actuellement en arrêt et je ne peux plus exercer ce poste. Reconnu inapte par deux fois par le médecin du travail pour exercer mon activité, j'ai eu une proposition de reclassement pour un poste d'ebavureur coef 215 niveaux 3 echelon 1 perte de salaire 600 €. Je l'ai refusé. Mon employeur me propose dans le cas d'un 2° reclassement pour inaptitude pour maladie professionel un poste de contoleur tridimensionel ave un coef de 215 niveaux 3 echelon 1 avec un (avenant non notifier dans leur courrier ) au contrat une reclassification et une perte de salaire de 700 € par mois. A-t-il le droit de rabaisser autant ma rémunération ? Puis je refuser cette proposition? Quel est mon recours ?

A lire aussi
Publié le