Elections professionnelles : pourquoi voter ?

Elections professionnelles : pourquoi voter ?

Les dernières élections prud'homales se sont tenues le 3 décembre 2008. Tous les cinq ans, salariés et employeurs votent pour élire les conseillers qui siégeront au tribunal des conflits professionnels.

Tous les cinq ans, salariés et employeurs sont invités à élire les conseillers qui siègent au conseil de prud'hommes, juridiction qui juge les conflits individuels entre employeurs et salariés. Les conseils de prud'hommes sont répartis en 210 points du territoire.

Ces élections concernent un nombre considérable de travailleurs du secteur privé. Pour preuve, en 2008, 19 millions de personnes (demandeurs d'emploi, salariés et employeurs du secteur privé) sont appelées aux urnes. Pour participer à l'élection, il faut travailler dans le secteur privé et avoir atteint l'âge de 16 ans. Et il n'est pas nécessaire d'être français.

Une exception française

Pourquoi voter ? Précisément pour asseoir la légitimité de cette institution, unique dans le paysage européen. La France est en effet le seul pays qui élit les conseillers au suffrage universel direct et qui confie le règlement des litiges à des magistrats non professionnels.

C'est donc, a priori, la garantie d'une justice plus proche de la réalité du monde du travail. Les salariés, en particulier, ont tout intérêt à se mobiliser pour donner plus de poids à leurs représentants dans chaque conseil.

S'inscrire sur les listes

Les candidats sont présentés par des organisations syndicales ou patronales. Le principal combat à mener se fera contre l'abstention, qui ne cesse de progresser. Il y a vingt ans, 63,2 % des salariés votaient, ils n'étaient plus que 25,6 % en 2008 !

Pour voter aux élections prud'homales en tant que salarié, il faut être inscrit sur une liste électorale prud'homale. Celle-ci a été transmise par votre entreprise au maire de la commune dont elle dépend avant la date limite des inscriptions. Les chômeurs ne sont pas exclus de ces élections.

Comment voter ?

La carte d'électeur que vous avez reçue comporte l'adresse du bureau de vote. Cette carte et une pièce d'identité (carte d'identité, passeport, permis de conduire) sont nécessaires pour remplir votre devoir. Si vous êtes ressortissant d'un pays hors Union européenne, vous présenterez votre passeport ou votre carte de résident. Votre employeur est tenu de vous laisser aller voter sur votre temps de travail, sous peine de sanction.

Chaque conseil de prud'hommes est divisé en cinq sections autonomes. Vous voterez donc dans le collège des salariés et dans la section dont relève votre entreprise - industrie, commerce, agriculture, activités diverses - ou dans la section encadrement si vous êtes cadre.

Enfin, il est possible de voter par correspondance grâce à l'enveloppe T reçue avec les bulletins de vote et les professions de foi.De plus, les électeurs inscrits sur les listes électorales parisiennes auront la possibilité de voter par Internet. Les éléments permettant le vote électronique figureront sur leur carte électorale.