Agir contre la discrimination au travail

Un salarié sur deux dit avoir été victime de discrimination au cours de sa vie professionnelle. Face à de telles situations, des recours existent. Les voici.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
4mn de lecture
Une jeune femme avec des gants de boxe
© Calcassa / Istock

La loi vous protège contre la discrimination au travail. Nulle différence de traitement entre salariés ne peut être opérée en raison de l’un des 24 motifs illicites listés dans l’article L. 1132-1 du Code du travail.

Si vous estimez être victime de tels agissements, vous pouvez les dénoncer directement à votre employeur en interpellant, de préférence par écrit, la direction de votre entreprise. Cette démarche peut s’avérer délicate. Dès lors, il est conseillé de vous rapprocher de vos représentants du personnel membres du comité social et économique (CSE). Ceux-ci disposent d’un droit d’alerte. Dans ce cadre, ils peuvent sommer l’employeur de procéder à une enquête et mettre fin à la situation discriminatoire. À défaut de résultats, ils disposent d’un droit de saisine directe du bureau de jugement des prud’hommes.

df
Raphaëlle Pienne
Publié le

Partager cet article :