Pôle emploi va durcir le suivi des chômeurs

Pôle emploi va durcir le suivi des chômeurs

De nouvelles mesures vont permettre à Pôle emploi de mieux contrôler les chômeurs et de détecter les fraudes.

Alors que le nombre de demandeurs d'emploi n'a jamais été aussi élevé, Pôle emploi prévoit de nouvelles mesures pour renforcer leur suivi.

Justificatif obligatoire

Pôle emploi pourrait notamment contraindre les chômeurs à fournir un justificatif en cas de non présentation à un rendez-vous. Actuellement, le fait de prévenir Pôle emploi par téléphone ou par courrier suffit à ne pas se voir sanctionné. A l'avenir, il faudra justifier son absence par le biais d'une attestation (certificat médical par exemple). Ce dispositif est actuellement à l'étude.

Contrôles bancaires

Par ailleurs, Pôle emploi a désormais accès à un certain nombre d'informations bancaires (notamment déclarations d'ouverture, de modification et de clôture de comptes), en application de l'arrêté du 17 octobre 2013 (JO du 29). Il pourra en faire usage en cas de suspicion de fraude.

Signalement automatique des embauches

Enfin, à compter du 1er janvier 2014, Pôle emploi sera informé par l'Urssaf des embauches des demandeurs d'emploi. Actuellement, les chômeurs qui retrouvent un emploi doivent le signaler à Pôle emploi. mais nombre d'entre eux font cette déclaration tardivement ou omettrent de le faire (volontairement ou non), ce qui génère des indus (ou trop-perçus).

Le fait de recevoir directement par l'Urssaf les déclarations d'embauche des anciens chômeurs devrait permettre à Pole emploi de limiter les fraudes.

Sources : AFP, Direct Matin