Pôle emploi : actualisation de votre situation mensuelle

Actualiser votre situation auprès de Pôle emploi confirme que vous êtes toujours en recherche d'un emploi. Si vous oubliez d’effectuer cette démarche, vous risquez la radiation et le paiement de vos allocations chômage sera suspendu.

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
4mn de lecture
Actualiser sa situation auprès de Pôle emploi est une obligation.
Actualiser sa situation auprès de Pôle emploi est une obligation.

Plus vite vous actualisez votre situation mensuelle, plus vite vous ­recevez vos allocations, puisque les ­dossiers sont traités dans l’ordre d’arrivée des deman­des. Il est donc important de vous actualiser le plus tôt possible pour ne pas être radié.

Chaque mois, vous pouvez actualiser votre situation auprès de Pôle emploi à partir du 28 jusqu'au 15 du mois suivant. Vous pouvez consulter le calendrier des actualisations mensuelles et des dates de paiement de l'allocation chômage par Pôle emploi. 

Les formalités pour actualiser sa situation auprès de Pôle emploi

Dès le 28 du mois, vous pouvez actualiser votre situation :

  • par Internet sur le site de Pôle emploi (www.pole-emploi.fr). Si la page d'accueil ne fonctionne pas, connectez-vous directement à la page d'identification Pôle emploi ;
  • par téléphone en composant le 39 49 (service gratuit et prix d'un appel) ;
  • en utilisant l'application dédiée, rubrique "Mon Espace".

Bon à savoir

Si vous manquez une actualisation et, donc, sortez de la liste des demandeurs d’emploi, réinscrivez-vous par Internet ou via le 39 49, sans être obligé de vous présenter en agence.

Changement de situation

En outre, vous devez prévenir Pôle emploi de tout changement intervenant dans votre situation. N’oubliez pas de signaler :

  • une reprise d’activité même de courte durée ;
  • une entrée en stage de formation ;
  • un congé de maternité ;
  • un arrêt maladie ;
  • une nouvelle adresse (dans certains cas, il vous sera demandé de vous présenter à votre nouvelle antenne Pôle emploi) ;
  • une nouvelle situation familiale (mariage, divorce) ;
  • un changement de nom ;
  • un renouvellement de titre de séjour, pour les étrangers ;
  • une absence de votre domicile supérieure à sept jours ;
  • un départ à la retraite

Pour cela, vous devez immédiatement remplir l’avis de changement de situation qui vous a été remis avec votre carte d’inscription.

  • Cochez la case correspondant à votre situation.
  • Signez et transmettez ce document dans les soixante-douze heures.

Si vous devez vous absenter de votre domicile pour une période supérieure à sept jours, vous devez en informer Pôle emploi avant votre départ. Ces absences sont autorisées dans la limite de trente-cinq jours calendaires par an.

Attention !

Les périodes de travail accomplies doivent être mentionnées chaque mois sur la déclaration de situation mensuelle. Pour conserver ses droits, l’allocataire doit rester à la recherche "effective et permanente" d’un emploi.

En cas de déménagement

Le chômeur doit prévenir Pôle emploi de son nouveau lieu de résidence, qui se chargera du transfert de son dossier. La démarche peut se faire soit :

Actualisation Pôle emploi en cas de reprise partielle d'activité

Dans la limite de cent dix heures par mois et de 70 % de votre salaire antérieur brut, vous pouvez exercer une activité professionnelle partielle, sous réserve de déclarer vos gains, qui seront déduits de votre allocation mensuelle. Et ce pendant quinze mois au plus dans la limite de la durée de l’indemnisation.

Les formalités

Vous avez retrouvé du travail à temps partiel, vous devez impérativement déclarer votre reprise d’activité :

  • sur Internet, dans votre espace personnel, à la rubrique "Mon dossier", en cliquant sur "Je déclare un changement de situation" dans la zone "Ma situation" ;
  • par téléphone en composant le 39 49.

Actualisation Pôle emploi en cas de reprise totale d'activité

Vous avez retrouvé du travail à temps plein, vous devez impérativement déclarer votre reprise d’activité :

  • sur Internet, dans votre espace personnel, à la rubrique "Mon dossier", en cliquant sur "Je déclare un changement de situation" dans la zone "Ma situation" ;
  • par téléphone en composant le 39 49.

Si vous ne déclarez pas votre reprise d’activité, vous devrez rembourser la totalité des allocations perçues au cours du mois, selon le nombre de jours travaillés.

Où envoyer les feuilles de paie ?

Afin de déclarer une activité lors de l’actualisation mensuelle, vous devez impérativement envoyer vos bulletins de salaire, par voie postale ou en joignant leur version numérique au moment de votre actualisation.

Si vous les envoyez par courrier, n’omettez pas d’y ajouter votre nom et votre numéro d’identifiant, pour que le traitement soit assuré et rapide.

Envoi des justificatifs à temps

"Des problèmes peuvent surgir si vous ­effectuez des petits boulots, souligne Rose-Marie Pechallat, du site Recours-radiation, en particulier si votre employeur ne vous remet pas, ou tardivement, votre fiche de paye dont vous êtes tenu d’envoyer une copie, généralement à une adresse autre que celle de votre agence et qui peut ­changer."

Si vous ne le faites pas dans le mois qui suit, vous risquez une retenue sur les prochaines allocations.

Autre souci possible, une discordance entre la rémunération et le temps de travail déclarés en vous actualisant et ce qui figure sur votre fiche de paye.

Notre conseil

Que l’erreur provienne de vous, de votre employeur ou de Pôle emploi, n’essayez pas de régler le problème en appelant le 39 49 ou en écrivant. Allez à votre agence… en espérant rencontrer quelqu’un connaissant suffisamment les procédures pour traiter la difficulté.

 

df
La Rédaction
Mis à jour le

Partager cet article :