Indemnisation du chômage : ce qui a changé au 1er juin

Indemnisation du chômage : ce qui a changé au 1er juin

La nouvelle convention d’assurance chômage, qui fixe les conditions d’indemnisation des demandeurs d’emploi, est entrée en vigueur au 1er juin 2011. Ces règles restent inchangées à deux exceptions près : le cumul avec une pension d’invalidité, et la situation des saisonniers.

Le cumul de l’allocation de chômage avec une pension d’invalidité

Le cumul de l’allocation de chômage avec une pension d’invalidité devient intégral, qu’il s’agisse d’une pension de 1re, de 2e ou de 3e catégorie. Jusqu’à présent, le montant de l’allocation de chômage était réduit du montant de la pension d’invalidité 2ème ou 3ème catégorie. Cette diminution est surpprimée.

Pour en savoir plus, voir l'article "Obtenir une pension d'invalidité".

Saisonniers : indemnité chômage renforcée

Désormais, les saisonniers se voient accorder les mêmes droits que les autres salariés.

"À compter du 1er juin 2011, les saisonniers sont indemnisés comme l’ensemble des demandeurs d’emploi, explique M. Kiefer, membre de la commission de négociation de la convention d'assurance chômage 2011-2013. Finie la règle spécifique qui, instaurée depuis 1997, minorait leur allocation : Pôle emploi affectait cette dernière d’un coefficient réducteur basé sur le nombre de jours de travail au cours des douze mois antérieurs. Pourtant, les saisonniers étaient assujettis aux mêmes taux de cotisations d’assurance chômage que les autres salariés. Au cours de la négociation sur la nouvelle convention d’assurance chômage, nous nous sommes mis d’accord pour supprimer cette décote : 3 500 personnes sont concernées chaque année par cette nouvelle mesure".

Pour en savoir plus, voir l'article "Travailleurs saisonniers : quels sont vos droits ?".

Les autres règles de l’indemnisation des chômeurs restent inchangées. Pour tout savoir sur les conditions pour avoir droit au chômage, les démarches pour être indemnisé, le montant des indemnités chômage…, consultez notre dossier "Allocations chômage : quels sont vos droits ?".

Les conséquences de la réforme des retraites

De nombreux points restent pourtant à examiner, notamment le report des bornes d’âge lié à la réforme des retraites qui entre en vigueur le 1er juillet 2011. Un nouveau cycle de négociations entre les partenaires sociaux démarrera au quatrième trimestre 2011. À l’ordre du jour, le report de la condition d’âge de 50 à 52 ans pour bénéficier de trente-six mois d’indemnisation. La limite d’âge pour obtenir le maintien des droits à indemnisation jusqu’à la liquidation de la retraite à taux plein passerait, quant à elle, de 61 ans à 62 ans.