Nos dossiers de la Rédaction

Nous mettons à votre disposition des dossiers pour faire les bons choix pour les grandes mais aussi les petites décisions que vous devez prendre pour vous, vos enfants, vos parents, chaque jour de votre vie. Acheter à crédit ou comptant, épargner, placer de l'argent, démembrer son patrimoine, choisir la bonne assurance, se porter caution, orienter les enfants, s'installer à l'étranger, changer de véhicule... Nos experts mais aussi nos témoins vous aident à prendre les décisions les plus adaptées à votre situation.

    • Je signe la vente

      Je signe la vente

      Avant de vous engager, il vous faudra minutieusement étudier le bien visé : état général, électricité, isolation… La lecture des diagnostics obligatoires vous donnera un aperçu des qualités et défauts de l’appartement ou de la maison que vous souhaitez acquérir. Surface, situation, proximité des écoles… vous permettront de discuter le prix. Ensuite, vous devrez signer un avant-contrat qui peut prendre la forme d’un compromis de vente ou d’une promesse de vente avec son lot de conditions suspensives. Au terme des délais légaux, vous signerez définitivement la vente devant le notaire et procèderez au règlement des frais de notaire et des droits de mutation.

    • Je trouve le financement

      Je trouve le financement

      Pour acheter sa résidence principale, il vous faudra souscrire un prêt immobilier. Parce qu’il engage votre avenir pour longtemps, ce recours à l’emprunt exige une bonne appréciation de votre situation financière. Afin d’établir au plus juste votre montage financier, faites le tour de tous les prêts qui existent aussi bien auprès de votre banque qu’auprès d’autres organismes comme Action Logement, Anah, etc et pensez également à débloquer votre épargne salariale. N’oubliez pas d’intégrer toutes vos charges mais également le montant des impôts locaux (taxe foncière et taxe d’habitation) qu'implique votre achat. Veillez à ne pas vous étrangler avec des prêts trop lourds qui ne vous laisseraient aucune marge de manœuvre !

    • Je prépare mon projet

      Je prépare mon projet

      78 % des locataires souhaitent devenir propriétaires, mais acheter nécessite souvent de faire un prêt qu’il faudra rembourser pendant de nombreuses années. Avant de vous lancer, vous devrez définir quels sont vos moyens, si vous êtes plutôt maison ou appartement, neuf ou ancien, avec ou sans travaux ou encore prêts à faire construire. Vous pouvez ensuite chercher seul le bien qui correspond à vos envies ou recourir aux services d’une agence immobilière.

    • Je prépare l'arrivée de mon bébé

      Je prépare l'arrivée de mon bébé

      L’arrivée d’un bébé n’est pas qu’un chamboulement émotionnel, c’est un changement de mode vie, parfois de logement… et aussi un budget. Il vous faudra choisir le mode de garde, entre crèche, assistante maternelle ou garde à domicile et lister toutes les aides, notamment estimer le montant de la prestation d’accueil du jeune enfant (Paje) ou bénéficier des allocations familiales à partir du deuxième enfant.

    • J'annonce ma grossesse à mon employeur

      J'annonce ma grossesse à mon employeur

      Une fois que vous êtes certaine d'être enceinte, vous devez annoncer votre grossesse à votre employeur afin de bénéficier par exemple d'aménagements, vous informer sur la durée du congé maternité et du congé paternité, mais aussi anticiper votre retour de congé maternité voire même déjà envisager un congé parental.

    • J'ai de nouveaux droits et devoirs

      J'ai de nouveaux droits et devoirs

      En devenant parents, le père et la mère obtiennent de nouveaux droits et devoirs : reconnaissance de l’enfant par le père et la mère, choisir le nom de famille, le prénom, et surtout exercer l’autorité parentale.

    • J'attends un enfant

      J'attends un enfant

      Lorsqu’une grossesse est confirmée par le médecin, plusieurs démarches doivent être effectuées avant la naissance : s’inscrire à la maternité, remplir sa déclaration de grossesse, se renseigner sur les remboursements des dépenses de santé et examens médicaux obligatoires,et commencer à estimer le montant de la Prestation d'accueil du jeune enfant (Paje). 

    • Je règle les litiges

      Je règle les litiges

      Si la qualité des services s’est améliorée et les contrats mieux mieux respectés (affichage des prix, établissement de devis…), personne n’est à l’abri d’un incident. Pour les éviter, il est important de vérifier le contenu des documents que l’on va être amené à signer (contrat, déclaration de valeur…). En cas de perte ou de dégradation du mobilier, vous avez des recours pour faire reconnaître la responsabilité du déménageur et obtenir un dédommagement. Si aucun arrangement n’est possible, il vous reste les démarches amiables auprès des organismes professionnels ou encore saisir le médiateur de la consommation. Enfin, vous pouvez aussi aller en justice.

    • Je ne passe à côté d'aucune aide

      Je ne passe à côté d'aucune aide

      Vérifiez auprès de votre employeur ou du Comité social et économique (CSE) s’ils ne proposent pas une aide au déménagement. Adressez-vous également à Action Logement (ancien 1 % Logement) qui peut proposer des aides dans le cadre de la mobilité professionnelle. A partir du troisième enfant, la Caf ou la Msa versent une aide au déménagement dont le montant s’élève à 991,58 euros pour 3 enfants. Enfin, si vous partez à la retraite, votre caisse complémentaire peut aussi proposer une aide au déménagement. 

    • J’effectue les démarches obligatoires

      J’effectue les démarches obligatoires

      Si vous êtes locataire, n’oubliez pas d’effectuer votre état de lieux de sortie et de récupérer le dépôt de garantie. Signez également vos nouveaux contrats de gaz, d’électricité et d’accès à Internet, et, le cas échéant un avenant à votre assurance habitation. Profitez de l’occasion pour trier vos objets et pour ne garder que les documents administratifs importants. Enfin, signalez votre changement d’adresse à tous les organismes (impôts, Caf, caisses de retraite…) et mettez en place un dispositif de réexpédition du courrier.

    • Je choisis ma formule de déménagement

      Je choisis ma formule de déménagement

      Vous pouvez choisir de déménager entre amis ou à l'aide de sites et d'applis. En fonction de la composition de votre foyer, du volume de biens que vous détenez, de la distance entre vos deux logements, vous pouvez aussi recourir à des déménageurs professionnels. N’hésitez pas à contacter plusieurs entreprises et à comparer les devis. A vos cartons !

    • Je calcule l'imposition sur les plus-values

      Je calcule l'imposition sur les plus-values

      Si la vente de votre appartement ou de votre maison génère une plus-value, c’est-à-dire la différence un gain entre le prix de vente et le prix d'achat, elle peut être imposée. Il existe néanmoins des cas d’exonération : vente de la résidence principale, vente effectuée par des personnes âgées, vente inférieure à 1 500 €…

    • Je sécurise la vente de mon logement

      Je sécurise la vente de mon logement

      Lorsque vous êtes d’accord avec l’acheteur sur la vente, vous allez signer une promesse de vente avant la signature de l'acte de vente définitif. Ce document n'est pas obligatoire, mais il est recommandé pour exprimer votre accord mutuel et déterminer les conditions précises dans lesquelles la vente du logement s'effectuera.Ensuite, l’acte de vente, qui comprend certaines mentions obligatoires, doit être rédigé et signé chez un notaire.

    • Je choisis le mode de vente de mon logement

      Je choisis le mode de vente de mon logement

      Vous pouvez vendre directement votre logement de particulier à particulier ou opter pour les services d’un professionnel. Vous pouvez signer avec plusieurs agents immobiliers (mandat simple) ou donner l’exclusivité à une seule agence. Vérifiez le contenu du contrat de mandat ainsi que le montant de la commission versée à l’agence. Il existe également des modes de ventes particuliers : la vente aux enchères ou la vente en viager.

    • Je prépare mon logement

      Je prépare mon logement

      Vous pouvez augmenter la valeur de votre logement en le débarrassant de meubles inutiles voire en sollicitant d’une agence de home staging (décoration d’intérieur). N’oubliez pas de réaliser les diagnostics obligatoires au nombre de huit pour une maison individuelle (sept en copropriété), d’évaluer le prix au plus juste, de faire calculer la surface s’il s’agit d’un appartement en copropriété.

    • Je quitte ma location

      Je quitte ma location

      Si le locataire d’un logement vide peut donner congé à son propriétaire à tout moment, il doit néanmoins respecter certaines conditions : adresser une lettre de congé par lettre recommandée avec avis de réception, respecter les délais du préavis variables selon les circonstances du départ, rédiger l’état des lieux de sortie à l’amiable ou en faisant appel à un huissier et enfin récupérer son dépôt de garantie.

    • Je résous un litige avec mon propriétaire

      Je résous un litige avec mon propriétaire

      Assurance, état des lieux, loyer, travaux, charges, dépôt de garantie… En cas de conflit avec son propriétaire, il est préférable de trouver une solution à l’amiable. En cas d’échec, il est possible de tenter une conciliation, notamment auprès de la Commission départementale de conciliation. Enfin, si aucune issue n’a pu être trouvée, il faudra recourir au juge.

    • Je gère ma location au quotidien

      Je gère ma location au quotidien

      n tant que locataire, vous vous engagez à respecter certaines obligations en signant le bail sinon le bailleur peut saisir la justice pour le rompre.

    • Je demande des aides au logement

      Je demande des aides au logement

      Versées sous certains conditions plusieurs aides peuvent permettre de réduire l’impact du logement sur le budget. Ces aides sont, pour la plupart, versées sous certains conditions : l’aide personnalisée au logement (APL) versée par la Caf, l’avance Loca-Pass, la garantie gratuite Visale, les aides d’Action Logement (ex-1 % Logement), les aides du Fonds de solidarité pour le logement (FSL), les aides au paiement des factures d’énergie (chèque énergie).

    • Je signe le bail

      Je signe le bail

      Le bail, pour un logement vide ou un meublé, matérialise les droits et obligations du propriétaire et du locataire. Il doit respecter certaines règles, ne pas contenir de clauses abusives dont la liste est définie par la loi. Il fixe le mode de calcul de l’augmentation du loyer, le montant du dépôt de garantie.

    • Je cherche et trouve une location

      Je cherche et trouve une location

      Comment chercher sur internet, remplir son dossier de location (la loi interdit au propriétaire de demander certains documents), vérifier si le logement est décent, éventuellement faire appel à un tiers pour qu’il se porte caution, utiliser le dispositif gratuit Visale (dépôt de garantie et garantie des impayés pendant 36 mois) ou souscrire auprès de son assureur une garantie des loyers (GAL). 

    • Devenir propriétaire en 2019

      Devenir propriétaire en 2019

      Vous faites partie des nombreux Français qui aimeraient profiter de la faiblesse des taux de crédit pour concrétiser un projet immobilier ? Embarquez pour notre Tour de France en 27 villes. Prix des maisons et des appartements, taux de chômage, ensoleillement, pollution… Toute les infos pour faire votre choix.

    • Je signe un contrat de travail

      Je signe un contrat de travail

      Dès que vous travaillez contre une rémunération pour le compte d'un employeur, vous êtes régi par un contrat de travail. Il doit être, en général, écrit et préciser la rémunération, la qualification, la durée du travail et les missions attribuées. Selon la nature du contrat que vous signez, contrat à durée indéterminée, contrat de chantier, contrat à durée indéterminée, contrat saisonnier, contrat aidé ou une mission d'intérim, vos obligations et celles de l'employeur ne seront pas les mêmes.

    • J'ai besoin d'une formation

      J'ai besoin d'une formation

      Vous venez d'être licencié ou vous cherchez un emploi depuis plusieurs mois ? Vous avez un doute sur vos compétences ou vous vous rendez compte qu'il vous faut acquérir de nouveaux savoir-faire ? Vous avez peut-être besoin d'une formation ! Bilan de compétences, acquisition de nouvelles techniques, perfectionnement dans une langue, validation des acquis de l'expérience, reconversion... Grâce à Pôle emploi ou en activant votre compte personnel de formation, vous pourrez combler cet écart entre vos acquis et les compétences nécessaires à l'obtention d'un nouveau job ou carrément réorienter votre vie professionnelle.