Convention collective nationale relative aux conditions de travail des ouvriers des industries de carrières et de matériaux

IDCC : 87 - N° de brochure : 3081

Représentation du personnel et oeuvres sociales de l'entreprise


Paragraphe 1 : délégués et comités d'entreprise.


Devant chaque établissement, il est institué des délégués du personnel et un comité d'entreprise, dans les conditions où la loi l'exige.


Dans les établissements n'occupant pas plus de dix salariés, tout membre du personnel pourra toujours se faire assister auprès de l'employeur par un salarié de son choix, sous réserve que ce dernier remplisse les conditions déterminées par la loi pour exercer les fonctions de délégué du personnel.


Le scrutin aura lieu pendant les heures de travail et le temps perdu sera payé au salaire effectif.


Les élections seront organisées par le chef d'entreprise de telle sorte que les nouveaux délégués soient élus avant l'expiration du mandat de leurs prédécesseurs.


Les anciens représentants du personnel, pendant une durée de six mois à partir de l'expiration de leur mandat, et les candidats aux fonctions de membres du comité d'entreprise ou de délégués du personnel présentés au premier tour par les organisations syndicales, dès la publication descandidatures et pendant une durée de trois mois, bénéficieront, en ce qui concerne le licenciement, des mêmes protections que les représentants élus.


Pour exercer leurs fonctions de représentants du personnel et conformément à la loi, les intéressés disposeront d'un nombre d'heures payées dans les limites d'une durée qui, sauf circonstances exceptionnelles, ne pourra excéder quinze heures par mois pour les délégués du personnel, vingt heures pour les membres du comité d'entreprise.


Paragraphe 2 : oeuvres sociales.


Le budget nécessaire au fonctionnement du comité d'entreprise ou au financement des oeuvres sociales fera l'objet d'un accord entre l'employeur et le comité d'entreprise.


Les crédits prévus à ce budget seront utilisés dans les conditions fixées par la loi et les règlements en vigueur.


Dans les établissements n'ayant pas de comité d'entreprise, les parties recommandent l'institution de telles oeuvres, ou la participation à des oeuvres interentreprises.