Convention collective nationale du travail des employés des agences de presse du 1er juin 1998.

IDCC : 2 014 - N° de brochure : 3142

Rémunération.


Les salaires fixés par avenant à la présente convention correspondent à la somme minimum que chaque employé doit toucher pour la durée d'un mois de travail (169 heures).


Les employés perçoivent en fin d'année un supplément de traitement dit treizième mois, égal aux appointements du mois de décembre.


Seuls sont à prendre en considération les éléments stables et permanents de la rémunération, à l'exclusion des avantages en nature.


Il est convenu qu'en cas de licenciement ou de démission en cours d'année, il sera versé un nombre de douzièmes égal au nombre de mois ou de fraction de mois supérieure à 15 jours, passés dans l'entreprise. Il en est de même pour les employés entrés en cours d'année.


Le douzième ne sera pas dû pour le mois d'essai, si ce dernier n'a pas été concluant.


Pour les périodes d'absence dues à la maladie, à la maternité ou aux accidents du travail, le treizième mois est réglé au prorata des droits de l'intéressé aux compléments de salaire prévus à l'article 31 ci-dessous (1/12 par mois payé à 100 % et 3/48 par mois payés à 75 %).