Convention collective nationale du commerce et de la réparation de l'automobile, du cycle et du motocycle et des activités connexes, ainsi que du contrôle technique automobile du 15 janvier 1981

IDCC : 1 090 - N° de brochure : 3034

Sommaire

Illustrations de classement et appellations adaptées aux principaux groupes de salariés Personnel d'atelier


1. Evaluation du niveau de classement :


Le tableau ci-dessous, qui ne fournit pas d'indications sur l'échelon à attribuer au salarié, doit être utilisé en complément du tableau général de l'article 3-03. En cas de difficulté d'application, ce sont les dispositions de l'article 3-03 qui doivent prévaloir.


NIVEAU III


- TYPE D'ACTIVITE :
Exécution de travaux très qualifiés avec mise en oeuvre de méthodes connues, choix des moyens (outillage, etc.) et de leur mise en oeuvre successive en vue du but à atteindre.


- AUTONOMIE :
Voir le critère " autonomie " du tableau général (article 3-03).


- RESPONSABILITE :
Organisation du travail dans la limite des instructions reçues avec, éventuellement, contrôle technique sur un personnel de qualification moindre.


- CONNAISSANCES :
Connaissances techniques confirmées. Possibilité, sans que cela soit obligatoire pour tous les salariés, d'apprécier un certain nombre d'aspects commerciaux liés à l'exercice de leurs connaissances techniques.


NIVEAU II


- TYPE D'ACTIVITE :
Exécution de travaux qualifiés en application de modes opératoires connus ou indiqués dans les instructions préalables.


- AUTONOMIE :
Voir le critère " autonomie " du tableau général (article 3-03).


- RESPONSABILITE :
Responsabilité de l'exécution et du contrôle attentif du travail.


- CONNAISSANCES :
Connaissances techniques essentielles permettant l'exécution des travaux habituels.


NIVEAU I


- TYPE D'ACTIVITE :
Exécution de travaux simples ou répétitifs.


- AUTONOMIE :
Voir le critère " autonomie " du tableau général (article 3-03).


- RESPONSABILITE :
Responsabilité de l'exécution conforme aux consignes.




2. Choix d'une appellation :


Le tableau ci-dessous doit être utilisé conformément aux dispositions de l'article 3-03 b. Pour permettre une harmonisation entre les entreprises, il présente un positionnement moyen des appellations qui, sans être impératif, doit correspondre à la plupart des situations.


Il est recommandé de retenir, pour les salariés titulaires d'un certificat de qualification professionnelle, l'appellation correspondant à la dénomination de ce titre (technicien électronicien-électricien, réparateur spécialiste cycle et motocycle, préparateur VN-rénovateur VO, etc.), tout en respectant pour ceux-ci la garantie minimale de classement lorsqu'ils en bénéficient dans les conditions indiquées par l'article 1-23.


NIVEAU III


- Echelon 3 (Coefficient 240) :
Technicien d'atelier, technicien électronicien (1).


- Echelon 2 (Coefficient 225) :
Mécanicien (ou électricien, électronicien, tôlier, peintre) hautement qualifié (1).


- Echelon 1 (Coefficient 215) :
Mécanicien (ou électricien, tôlier, peinture) très qualifié ou électronicien (1).


NIVEAU II


- Echelon 3 (Coefficient 190) :
Mécanicien, électricien, tôlier, peintre.


- Echelon 2 (Coefficient 180) :
Mécanicien, électricien, tôlier, peintre.


- Echelon 1 (Coefficient 170) :
Mécanicien, électricien, tôlier, peintre.


NIVEAU I - Echelon 3 (Coefficient 155) :
Aide-mécanicien, pompiste, aide-tôlier, aide-peintre.


- Echelon 2 (Coefficient 145) :
Aide-mécanicien, pompiste, aide-tôlier, aide-peintre.


- Echelon 1 (Coefficient 140) :
Manoeuvre, employé d'entretien, gardien, veilleur de nuit.




(1) L'appellation " maître-ouvrier " peut être utilisée sur ce coefficient, dans les petites entreprises et pour des ouvriers très polyvalents bénéficiant d'une large délégation de responsabilité de la part de l'employeur.