Convention collective nationale des employés de la presse périodique du 1er avril 1974.

IDCC : 766 - N° de brochure : 3143

Maternité


a) Conformément à la loi, il ne sera procédé à aucun licenciement d'employée en état de grossesse constaté par certificat médical et pendant les douze semaines qui suivent la naissance de l'enfant, sauf en cas de faute professionnelle grave ;


b) Les employées percevront pendant l'arrêt légal de maternité survenant après six mois de présence dans l'entreprise la différence entre l'indemnité journalière de la sécurité sociale et des régimes de prévoyance et le salaire complet ;


c) A la fin de leur prise en charge par la sécurité sociale, les employées qui en feront la demande pourront obtenir une mise en disponibilité sans traitement, d'un an au maximum. La réintégration sera de droit dans la mesure où l'intéressée fera connaître ses intentions un mois au moins avant la fin de sa disponibilité.