Convention collective nationale de la production de films d'animation du 6 juillet 2004

IDCC : 2 412 - N° de brochure : 3314

Dispositions particulières relatives aux salariés sous contrat à durée déterminée dit d'usage en charge du montage.


Les partenaires sociaux ont jugé utile de rajouter à la liste des salariés sous contrat à durée déterminée dit d'usage, les deux fonctions suivantes relatives au montage, étape intervenant en fin de processus de fabrication des oeuvres :


- monteur d'animation ;


- chef monteur d'animation.


Les partenaires sociaux se sont mis d'accord sur les définitions et les minima salariaux suivants :


- monteur d'animation : procède, dans l'esprit du story-board, à l'assemblage artistique et technique des images et des voix synchronisées en collaboration avec le réalisateur. Il est considéré comme un cadre de catégorie III A avec une rémunération minimale par jour de 120 Euros ;


- chef monteur d'animation : outre le travail effectué par le monteur d'animation, il prend en charge tout ou partie des effets visuels et tout ou partie de la bande sonore en collaboration avec le réalisateur. Il est considéré comme un cadre de catégorie II avec une rémunération minimale par jour de 180 .


Les partenaires sociaux s'engagent à mener à bien les démarches administratives visant à faire reconnaître ces deux fonctions dans le cadre de l'accord interbranches du 12 octobre 1998 et auprès de l'UNEDIC.