Consommation

Phishing : en cas de négligence grave du client, la banque ne rembourse pas

Technologies | Le 24/04/2018 à 11h47
Accueil

L’arnaque est courante : des escrocs se font passer pour une institution pour que vous leur communiquiez vos coordonnées bancaires, après quoi ils se servent sur votre compte. Une jurisprudence récente de la Cour de cassation indique que la banque n’est pas nécessairement tenue de rembourser un client victime de ce hameçonnage.

Pages