Passer un contrôle technique

Passer un contrôle technique
Un précontrôle est utile en cas de doute sur le caractère polluant du moteur ou le jeu de la direction. - © Minerva Studio

La vérification du véhicule est obligatoire dès sa quatrième année, puis tous les deux ans. La France est l’un des pays d’Europe où il est le plus cher.

Faut-il effectuer un précontrôle ?

Il est utile en cas de doute sur le caractère polluant du moteur ou le jeu de la direction, dont la réparation est coûteuse. Les centres de contrôle technique (CT) facturent de 10 à 30 € un simple test informatif et offrent des réparations avec des pièces d’occasion.

Il est conseillé d’éviter les précontrôles gratuits proposés par les centres auto et les concessionnaires, qui sont l’occasion de facturer des interventions non urgentes.

Un véhicule recalé à la contre-visite peut en subir une seconde, dans les deux mois suivant la première.

Quelle contravention risquez-vous si vous faites votre contrôle technique en retard ?

Près d’un automobiliste sur cinq dépasserait les délais. Cet oubli peut être puni d’une amende de quatrième classe (135 €, minorée à 90 € en cas de règlement dans les trois jours). Même sanction si l’automobiliste circule sans avoir effectué la contre-visite dans un délai de deux mois suivant le contrôle initial.

Dans les deux cas, l’agent peut, s’il juge le véhicule dangereux, confisquer la carte grise et remettre un certificat de circulation provisoire laissant le temps de se mettre en règle. Ne pas coller la vignette CT sur le pare-brise n’est pas punissable mais augmente le risque de se faire contrôler.

Des tarifs qui vont du simple au double

Les tarifs des 6 275 centres de contrôle technique vont du simple au double : de 40 à 80 €, voire 100 € pour Paris et certaines grandes villes. Le tarif moyen est de 66 €.

Quant à la contre-visite en cas d’obligation de réparation, elle est souvent offerte pour une simple vérification visuelle (ampoule, carrosserie), mais généralement payante – de 10 à 30 € – lorsqu’elle oblige à réaliser un test nécessitant main-d’œuvre et appareillage (pollution, freinage ou amortissement).

Les centres qui l’offrent systématiquement pratiquent généralement des tarifs plus élevés.

Des offres discount

Deux réseaux proposent des contrôles meilleur marché : CT Malin, à partir de 9,90 €, et CT Easy, qui promet 30 à 50 % de réduction.

Il s’agit de sites Internet qui commercialisent les plages horaires creuses de centres indépendants. Il faut réserver et payer en ligne, à un tarif variant en fonction de l’affluence.

24,5 millions

C’est le nombre de voitures particulières et de véhicules utilitaires légers qui ont subi un contrôle technique en 2015. Seulement 18,11 % de contre-visites ont été demandées. Source : UTAC-OTC janvier 2016.