Excès de vitesse, alcool au volant, stationnement interdit... combien ça coûte ?

Excès de vitesse, alcool au volant, stationnement interdit... combien ça coûte ?
Excès de vitesse, alcool au volant, stationnement interdit... les infractions au volant peuvent vous coûter une amende voire une perte de points. - © Rich Legg

Ne mettez pas votre permis de conduire en péril en accumulant les P.-V. Voici ce que vous risquez si vous ne respectez pas les règles au volant.

Conduites dangereuses

Excès de vitesse
La sanction des petits délits est relativement clémente :

  • dépassement inférieur à 20 km/h pour une vitesse autorisée maximale supérieure à 50 km/h : 68 € et 1 point de retrait de permis ;
  • dépassement inférieur à 20 km/h pour une vitesse autorisée maximale égale ou inférieure à moins de 50 km/h : 135 € et – 1 point.

Mais la gravité des sanctions augmente avec la vitesse :

  • dépassement entre 20 et 30 km/h : 135 € et – 2 points ;
  • dépassement entre 30 et 40 km/h : 135 € et – 3 points ;
  • dépassement entre 40 et 50 km/h : 135 € et – 4 points ;
  • au-delà de 50 km/h : 1 500 € et – 6 points.

Non-respect de la distance de sécurité : 135 € et – 3 points.

Défaut de clignotant : Seulement 35 € mais – 3 points.

Stop, feu grillé, refus de priorité : 135 € et – 4 points.

Comportements dangereux

Alcool au volant

  • Taux d’alcool égal ou supérieur à 0,5 g/l de sang : 135 € et – 6 points, véhicule immobilisé et risque de suspension du permis (jusqu’à trois ans).
  • Taux d’alcool égal ou supérieur à 0,8 g/l de sang : considérée comme un délit, cette infraction est punie d’une amende pouvant aller jusqu’à 4 500 € et de – 6 points de retrait. Le conducteur est aussi passible d’une annulation du permis et d’une peine de prison.

À savoir : depuis fin juin, le taux d’alcool des conducteurs novices, titulaires d’un permis probatoire, doit être inférieur à 0,2 g/l de sang.

Usage d’un mobile : 135 € et – 3 points. Depuis juillet, le kit piéton à oreillettes n’est plus toléré.

Stationnements illicites

Stationnement interdit empiétant sur un passage piéton, dans un sens contraire à celui de la circulation, etc., ou défaut de paiement sur un stationnement payant : 17 €.

Stationnement dangereux à proximité du sommet d’une côte, d’un virage, d’une intersection, sur un passage à niveau, etc., et même sur le bas-côté si le véhicule empiète sur la route : 135 € et – 3 points 

Stationnement gênant sur trottoir, piste cyclable, voie de bus, entrée de parking, emplacement réservé aux personnes handicapées, livraison… : l’amende devrait passer de 35 à 135 €, en juillet.

Pensez-y avant le départ

La non-présentation du permis lors d’un contrôle ne coûte que 11 €, mais 135 € si le contrevenant ne s’est pas exécuté dans les cinq jours. Le défaut ou l’oubli de carte grise coûte 135 € et la non-présentation de l’assurance, 35 € (135 € si vous ne la présentez pas sous cinq jours). Un contrôle technique non effectué revient à 135 €. Enfin, ne pas avoir un gilet fluo dans l’habitacle et un triangle dans le coffre revient à 135 €.