Calculer la cote de votre voiture

Calculer la cote de votre voiture

Avant de vendre votre voiture, vous devez en établir la valeur. Aujourd’hui, de nombreux outils permettent de calculer la cote d’une voiture. Si chaque site ou magazine utilise sa propre recette, tous reprennent les mêmes fondamentaux.

Le plus connu des magazines et sites internet reste « L’Argus de l’automobile ». Si la cote de « L’Argus » fait référence, elle n’a pas de caractère officiel. C’est pourtant celle que privilégient les vendeurs professionnels.

Dans le cadre d’une transaction entre particuliers, il peut être intéressant de se référer à une autre cote. Et il n’en manque pas. Chaque magazine spécialisé possède sa propre cote de l’occasion, et la plupart des sites Internet, une base permettant de calculer en quelques clics la valeur de revente de sa voiture.

Le site www.lacentrale.fr propose gratuitement un calcul rapide et personnalisé de toutes les voitures vendues en France. Plus optimiste que la cote de « L’Argus », cette évaluation est quelquefois considérée par les acheteurs comme irréaliste. Pour faire l’économie d’un débat, il est utile d’effectuer un calcul sur chacun des sites.

L’état des lieux de votre voiture

Pour peser la valeur de sa voiture, il faut :

  • regrouper ses papiers ;
  • connaître sa finition exacte, les équipements facturés en supplément et son kilométrage ;
  • estimer son état général.

Évaluer la cote de sa voiture sur Internet

Par Internet, la cote s’effectue généralement en deux temps.

  1. La cote simplifiée revient à calculer une valeur de revente qui ne tient compte que de l’année de fabrication, du modèle, de sa motorisation et de sa finition.
  2. Cette valeur moyenne sera affinée soit via un pourcentage de dépréciation soit grâce à un calcul personnalisé sur Internet : une bonne base de données prend en compte la date de première mise en circulation, le kilométrage exact, demande si la voiture est une première main, si des réparations ont été effectuées et propose une liste d’équipements optionnels.

En fonction de ces éléments, la cote moyenne peut être revue à la hausse ou sous-évaluée de 300 à 600 €. Par exemple, un kilométrage moyen de 40 000 km pour un diesel de quatre ans donne un bonus d’environ 700 € à la cote moyenne.

Affiner l'évaluation du prix de la voiture à vendre

Une fois calculée, la valeur de revente mérite d’être encore affinée. Il faut bien connaître le marché ou estimer, sur les sites de petites annonces, le nombre de modèles répondant aux mêmes critères de mise en circulation et de kilométrage et vendus à un tarif inférieur.

En fonction de cela, on devra peut-être pondérer ses ardeurs. Ou, au contraire, une voiture en parfait état, de première main, régulièrement entretenue, méritera d’être affichée à un tarif supérieur à la moyenne.