TNT : plus de 26 millions de Français devront réinitialiser leur télé

TNT : plus de 26 millions de Français devront réinitialiser leur télé
Les fréquences de la TNT vont changer pour 11 millions de foyers français. - © filadendron

L’Etat a décidé de transférer une partie des fréquences TNT aux opérateurs télécoms. A partir du 3 octobre prochain et d’ici juin 2019, 11 millions de foyers devront régler leur téléviseur pour continuer à recevoir les chaînes de la TNT.

Les fréquences de la TNT vont changer pour 11 millions de foyers français. C’est ce qu’a annoncé mardi 12 septembre l’Agence nationale des fréquences (ANFR) en présentant son grand projet de transition de la TNT (Télévision numérique terrestre) au très haut débit mobile. Environ 30 % des fréquences hertziennes actuellement utilisées par la TNT vont être transférées à la téléphonie mobile. Objectif : améliorer le déploiement de la 4G et de la 5G sur l’ensemble du territoire, et notamment les zones rurales.

Concrètement, la TNT va progressivement abandonner les fréquences de la bande 700 MHz au profit des opérateurs télécoms. Free, Orange, SFR et Bouygues les ont acquises à la suite d’enchères qui se sont élevées à 2,8 milliards d’euros.

Le calendrier des opérations

« Les réaménagements de fréquences seront réalisés au cours de 13 phases se succédant d’octobre 2017 à juin 2019 », a expliqué l’Agence nationale des fréquences. L’Ile-de-France a déjà procédé au transfert en avril 2016.

Quelles sont les conséquences pour les téléspectateurs ?

Les réaménagements de fréquences de la TNT entraîneront la perte de certaines chaînes. Au total, un peu plus de 26 millions de personnes qui reçoivent la télévision grâce à l’antenne râteau seront concernées. Les foyers regardant la télé via les box ADSL seront épargnés.

Pour récupérer les chaînes perdues, les téléspectateurs devront procéder à un nouveau balayage des chaînes le jour J, par le biais de leur télécommande.

A noter, les foyers qui habitent en immeuble avec une réception collective par antenne râteau doivent solliciter le syndic avant la date des réaménagements afin qu’il vérifie les installations de réception. Des travaux sont souvent nécessaires pour adapter l’équipement collectif.

Des aides financières

Si malgré le scan des chaînes, des difficultés de réception persistent, des aides financières pourront être accordées aux particuliers dans un délai de six mois à partir des changements de fréquences :

  • 120 € TTC maximum pour adapter l’antenne râteau individuelle ;
  • 250 € TTC maximum pour passer à un mode alternatif à l’antenne râteau (satellite, câble, ADSL ou fibre optique).

Les syndics et gestionnaires d’immeubles qui doivent réaliser des travaux sur leur antenne collective avant les réaménagements auront également droit à une aide financière de l’Etat. D’un montant de 500 € maximum, elle sera disponible quatre mois avant la date du transfert de fréquence et pendant les six mois qui suivront.

Un site Internet et un centre d’appel pour s’informer

Pour tout renseignement sur la recherche des chaînes ou les aides financières, l’ANFR met à disposition sur le site Internet, www.recevoirlaTNT.fr :

  • des fiches explicatives ainsi qu’une vidéo « tutoriel » pour savoir effectuer le balayage ;
  • un formulaire en ligne pour faciliter la demande d’aide.

Un numéro d’information, le 0 970 818 818, a également été mis en place. Le jour des réaménagements, des téléopérateurs seront disponibles jusqu’à 22h. Ils pourront aussi adresser les demandes d’aide – sous réserve d’envoi des pièces justificatives nécessaires – pour les personnes qui n’ont pas accès à Internet.