Tirages photo : exigez un service de qualité

Tirages photo : exigez un service de qualité

En acceptant de développer ou d’imprimer vos photos, le professionnel s’engage à vous livrer vos clichés en bon état. À défaut, vous pouvez obtenir la réparation de votre préjudice.

Le laboratoire photo auquel j’ai confié le tirage papier de mes clichés de vacances a égaré le CD-Rom.

Le laboratoire photo est responsable des objets qui lui sont confiés par ses clients (pellicules photo, CD-Rom…). En cas de perte ou de détérioration, il doit donc répondre de ses actes. Aussi, après une première discussion avec le professionnel, s’il est réticent à assumer son erreur, ne vous laissez pas influencer. Adressez-lui sans tarder une lettre recommandée avec avis de réception le mettant en demeure de retrouver votre CD-Rom dans les plus brefs délais (par exemple, sous huit ou quinze jours).

S’il n’y parvient pas, il vous proposera probablement un ou plusieurs CD-Rom vierges. Faites vos comptes ! Libre à vous d’estimer que son offre vous dédommage convenablement. Mais vous pouvez également exiger une indemnisation plus importante. Dans tous les cas, si vous ne parvenez pas à vos fins, il vous faudra saisir la justice, si vous estimez que le jeu en vaut la chandelle !

Le laboratoire photo m’a rendu mes photos avec de grandes traînées verdâtres.

Le laboratoire, comme tout prestataire de services, est responsable de la bonne exécution de son travail. Il ne peut, par exemple, invoquer l’incompétence d’un employé pour se soustraire à ses obligations. Seul un cas de force majeure, tel un incendie, peut l’exonérer de sa responsabilité. À défaut, il doit donc vous indemniser afin de vous dédommager des conséquences d’une prestation de mauvaise qualité. En pratique, il y a de fortes chances pour qu’il fasse un geste commercial.

J’ai commandé sur le web des tirages photo, mais huit jours après la date prévue, j’attends toujours la livraison.

Si votre colis tarde à arriver, contactez d’abord (par téléphone ou courriel) le service client du site pour trouver une solution rapide. Vos tirages photo doivent en principe vous êtes livrés dans le délai précisé au moment de la commande (quel que soit le montant de celle-ci).

Dès lors, si vous ne recevez pas votre colis dans les sept jours qui suivent cette date limite, vous pouvez annuler votre commande par lettre recommandée avec avis de réception et obtenir le remboursement intégral des sommes que vous avez versées. En effet, le site avec lequel vous avez contracté est seul responsable de la bonne exécution de votre commande jusqu’à sa livraison. Il ne peut rejeter le retard sur le transporteur ou le livreur (article L. 121-20-3 du Code de la consommation).

Le laboratoire photo qui a perdu la pellicule des photos de mon anniversaire refuse de me dédommager.

Vous n’avez pas le choix. Pour résoudre votre conflit, vous devez saisir le juge de proximité du lieu de situation du laboratoire photo (pour une demande jusqu’à 4 000 € ; pour un montant supérieur, jusqu’à 10 000 €, il faudra saisir le tribunal d’instance. Au-delà, c’est le tribunal de grande instance qui est compétent).

Sollicitez une réparation intégrale de votre préjudice, à la fois matériel (perte de la pellicule) et moral (perte du souvenir). Mais en pratique il n’est pas toujours évident de rapporter la preuve du préjudice moral et surtout de le chiffrer. Il vous faudra démontrer votre attachement sentimental à vos clichés. Expliquez que vos photos étaient réellement importantes et uniques à vos yeux.

En fonction des preuves apportées (témoignages, factures, certificat médical…), le juge de proximité appréciera le bien-fondé de votre demande et fixera le montant exact de votre indemnisation. Un jeune époux a ainsi obtenu 450 e pour la perte de dix-huit diapositives prises lors de son mariage (Cour de cassation, 1re chambre civile, 14 mai 1991, enseigne Minit 1 Photo c/M. Baucheron).

La borne en libre-service que j’utilisais pour imprimer mes photos a détérioré mon CD-Rom.

Le laboratoire photo ne peut échapper à ses devoirs en se retranchant, par exemple, derrière une clause limitative de responsabilité qu’il aurait affichée dans son magasin. Contactez immédiatement la société qui propose le service d’impression des photos numériques. Normalement, ses coordonnées (au moins son nom) sont facilement identifiables sur la borne. Cette société doit alors vous proposer une compensation (par exemple, un prochain tirage gratuit) afin de vous dédommager d’un tel incident. À défaut, la voie de la justice reste toujours ouverte.

Ayez les bons réflexes !

  • Conservez scrupuleusement le ticket de dépôt daté remis par le laboratoire photo. Il vous servira de preuve en cas de perte de votre pellicule ou de votre CD-Rom par le laboratoire.
  • Si vous envoyez vos films à développer par la poste, faites-le toujours en recommandé afin d’avoir une preuve de votre envoi.
  • En cas de litige, privilégiez la solution amiable. Le recours à la justice ne s’impose que si le préjudice que vous avez subi est particulièrement important.
  • Avant d’incriminer le professionnel, pensez à vérifier si ce n’est pas vous qui avez commis une erreur de manipulation avant le dépôt au laboratoire.