Surfer sur Internet sans fil grace au Wi-fi

Surfer sur Internet sans fil grace au Wi-fi

La technologie Wi-fi permet de se connecter à Internet, seul ou à plusieurs, sans être relié à une prise de téléphone, chez soi et même à l'extérieur.

La technologie Wifi (Wireless Fidelity) a deux intérêts. D'abord à la maison, où elle permet à des ordinateurs de communiquer entre eux sans qu'ils soient reliés par des câbles (pour jouer en réseau, par exemple), et de partager une seule connexion à Internet tout en ne payant qu'un seul abonnement à un fournisseur d'accès.

Bornes relais

Ensuite en déplacement, où elle offre la possibilité de surfer sur le Net avec un ordinateur portable, à condition d'être situé à proximité d'une borne relais. Pour l'heure, les bornes relais (ou "hot spots") sont situées dans les grandes villes, les aéroports, et parfois dans les gares, les hôtels et les trains. Elles sont signalées par un logo WF (Wi-fi) ou HS (hot spot).

Comment ça marche ?

Les informations sont véhiculées par des ondes radio (ondes hertziennes) reçues par un boîtier, lui-même connecté à une prise de téléphone. Cela suppose d'avoir un ordinateur récent doté des dernières technologies de communication ou, si le modèle est un peu ancien, de lui adjoindre certains outils et de le doter des logiciels ad hoc. Sans oublier une connexion Internet à haut débit (ADSL) et un routeur.

Première étape : s'équiper

Pour surfer depuis votre domicile :

si vous disposez déjà d'une connexion Internet à haut débit et d'un ordinateur (fixe ou portable) avec carte

Wi-fi intégrée, les choses sont assez simples. Il faut remplacer (ou compléter) votre modem par un boîtier ADSL, appelé aussi routeur (type AOLbox, Alicebox, Live Box…), dans lequel est insérée une carte Wi-fi. Les fournisseurs d'accès au Web (FAI) proposent tous un boîtier Wi-fi, soit à la location, soit à la vente. Certains le proposent même gratuitement.

Sinon, il faut faire appel aux services d'un professionnel qui vous dira si votre ordinateur peut ou pas être mis à jour - grâce à une carte interne ou à une clé USB Wi-fi -, et choisir un fournisseur d'accès commercialisant un routeur adapté au Wi-fi.Cette technologie sans fil permet à plusieurs usagers situés dans un même lieu - qu'ils soient dans la maison ou dans le jardin - de se brancher à une même connexion Internet pour surfer sur le Web et gérer le courrier électronique. Sans oublier le partage de fichiers ou la connexion à une imprimante.

Pour surfer depuis l'extérieur :

le portable doit pouvoir se "brancher" sur une borne Wi-fi différente de celle installée sur le lieu de connexion habituel. Si l'ordinateur est équipé d'un module intégré, il n'y a rien à faire de spécial, à part le mettre en route pour qu'il détecte la borne, s'y "accroche" et se connecte à Internet.Il est alors possible de lire et d'envoyer des courriels, de surfer sur le Web comme si l'on était chez soi. Mais s'il n'est pas équipé, il faut, comme pour un modèle de bureau, installer une carte pour les plus récentes générations d'ordinateurs, ou s'équiper d'un module externe (clé USB Wi-fi).

Gare aux intrus !

L'antenne d'une installation Wi-fi constitue aussi une borne d'accès pour les utilisateurs des environs.Un particulier a donc tout intérêt à paramétrer son ordinateur

ou à faire appel à son installateur - pour que

des intrus ne puissent pas surfer sur sa ligne et

qu'ils n'aient pas accès au contenu de son disque dur.

Comment se connecter ?

Une fois les équipements installés, il n'y a aucune manipulation spécifique à faire pour connecter plusieurs ordinateurs en même temps dans la maison. À l'intérieur, la portée du boîtier routeur est de 50 m environ, mais la puissance de l'émission décroît avec la distance et avec les obstacles. Attention, à cet égard, aux murs porteurs ou en béton. À l'extérieur (terrasse, jardin…), la portée passe à 200 m environ.

En dehors de la maison, il faut connecter son portable à la borne relais la plus proche : celle d'une gare, d'un aéroport, d'un hôtel, d'un bureau de poste… et donc probablement recourir aux services d'un autre fournisseur d'accès. Mis à part les points d'accès gratuits (accessibles dans les hôtels et certaines chaînes de restaurants, généralement) limités en temps, il faut acheter une carte temps prépayée vendue sur place.

Un fournisseur, Meteor, propose des forfaits (utilisables dans les grands centres commerciaux de France, les chaînes de restauration rapide, les bureaux de poste…) qui permettent de se connecter pour 15 minutes (3 €), 45 minutes (5 €), 2h (12 €) ou pour 24 heures (20 €).

Ozone propose un abonnement mensuel de 18 € (hors frais de carte ou de boîtier), permettant une connexion illimitée de chez soi, dans la rue, dans un café… Actuellement réservée aux Parisiens, cette offre devrait se généraliser dans toute la France.