Réussir ses photos de famille pendant les fêtes

Réussir ses photos de famille pendant les fêtes

Profitez des retrouvailles des fêtes de fin d’année pour immortaliser vos proches et réaliser avec succès vos clichés en toutes circonstances.

Avec la déferlante du numérique et la mise sur le marché d’appareils compacts de plus en plus performants, il n’est pas nécessaire d’être un grand technicien pour réussir ses photos.

Voici de quoi en finir avec les clichés mal cadrés ou flous, les yeux à moitié fermés et les visages crispés. Nous vous invitons à lire le mode d’emploi de votre appareil et à appliquer quelques astuces lors de quatre moments clés des réunions de famille de fin d’année.

Des photos pendant le repas de famille

Évitez de photographier les convives au début du repas, où chacun est encore sur son quant-à-soi. Après quelques verres, l’atmosphère est beaucoup plus détendue et les sourires au rendez-vous. Attention à ne pas sacrifier en esthétique ce que vous aurez gagné en spontanéité : les joues pleines, les mâchoires en mouvement, le verre à la bouche sont rarement flatteurs.

L’objectif "grand angle" des reflex (et de certains appareils compacts) est idéal pour photographier l’ensemble des convives. Vous pouvez opter pour une photo posée :

Le photographe doit devenir animateur, faire rire les gens. Pour qu’un sourire fasse vrai sur la photo, il faut qu’il le soit en réalité, conseille Serge Cannasse, photographe professionnel.

Son astuce pour obtenir des traits détendus : demander aux personnes de tirer la langue une seconde avant d’appuyer sur le déclencheur.

Photographier l’ouverture des cadeaux

Avec les enfants, il faut aller très vite. Il vaut mieux prendre un plan général, car une fois le cadeau ouvert, il ne le sera pas deux fois.

Si les enfants sont nombreux, deux ou trois photographes ne seront pas de trop. Sinon, il faut anticiper, repérer tout de suite celui qui est le plus rapide à les ouvrir pour le « shooter » en premier.

Lorsque les enfants sont de petite taille, mettez-vous à leur hauteur en vous agenouillant ou en vous accroupissant. Utiliser un reflex, qui réagit très vite, constitue un avantage. Activez l’option "prises en rafale" ou "sport" sur les appareils compacts (vitesse d’obturation rapide et autofocus continu).

Vous pouvez décider de faire poser les enfants avant l’ouverture des cadeaux. Ils se prêtent facilement au jeu de la mise en scène. Vous aurez de bien meilleurs résultats en leur faisant répéter une petite saynète comme un scénario de film.

Attention, si votre sapin est décoré de guirlandes électriques, ne les réglez pas sur le clignotement mais sur la lumière continue, car il est difficile de faire coïncider clignotement et expression du visage.

Faire des photos au cours d’une fête

Qui dit fête dit danse et donc mouvement. Pour prendre une photo nette de personnes en train de bouger, il faut un appareil un peu perfectionné, car vous devrez abandonner la mise au point automatique pour un réglage manuel.

C’est le cas bien sûr des reflex, mais aussi des derniers modèles de compacts. Si vous choisissez une vitesse d’obturateur élevée (1/250 ou 1/500 de seconde), le sujet sera net.

Il faut penser, en même temps, à augmenter le diaphragme pour ajouter de la lumière. Certains appareils compacts quant à eux proposent des préréglages "nuit + sujet" ou "chandelles" à préférer pour ce type de prises de vue.

Les photos en extérieur

Promenade digestive, bataille de boules de neige… Autant d’occasions de prendre de belles photos en lumière naturelle. Il est préférable de photographier le sujet de trois quarts ou de côté par rapport au soleil, pour éviter de durcir les traits. Si le soleil brille beaucoup, forcez le flash, qui éclairera le côté restant dans l’ombre et atténuera les contrastes.

C’est aussi l’occasion de réaliser une photo de groupe réunissant tous vos proches :

  • choisissez alors un emplacement suffisamment grand vous permettant de reculer pour pouvoir prendre le groupe en entier,
  • optez pour un arrière-plan plutôt neutre,
  • n’alignez pas tous les participants comme une brigade de pompiers,
  • disposez-les à des hauteurs différentes (debout derrière, assis, enfants devant…),
  • et veillez à ce que personne ne grimace à cause du soleil.

Photos : les erreurs classiques à éviter

Un premier plan flou et un arrière-plan net. C’est un problème de mise au point. Pour que votre sujet soit net, il faut le centrer et choisir une mise au point automatique intitulée "auto" ou "AE/AF". Sur un reflex, privilégiez la fonction "centrale pondérée", la plus simple à utiliser, qui mesure une zone plutôt qu’un point.

Un sujet mal éclairé. Souvent, vous avez utilisé le flash mais vous étiez trop loin. La distance idéale pour qu’il soit efficace varie de 1 à 5 m, selon sa puissance.

La batterie qui lâche. L’autonomie de la batterie des appareils numériques compacts est limitée. Un truc pour l’économiser : ne regardez pas systématiquement les photos que vous venez de prendre, car c’est la consultation de l’écran qui consomme le plus. Les cartes mémoire sont suffisamment denses pour accueillir un grand nombre de clichés : n’hésitez donc pas à prendre plusieurs photos d’affilée et visionnez-les plus tard.

Le décalage lors du déclenchement. C’est le défaut des numériques ! Entre le moment où vous appuyez sur le déclencheur et la réalisation de la photo, il s’écoule environ une seconde, un temps suffisant pour qu’un sourire disparaisse. Un défaut qui n’existe plus sur les appareils reflex (décalage de 1/100 de seconde, non perceptible).