Photos, vidéos et musique : acheter moins cher

Photos, vidéos et musique : acheter moins cher

Chasseur d'images, fan de cinéma ou mélomane, vous avez la possibilité de laisser libre cours à votre passion sans vous ruiner.

Dans une même gamme, les marques d'appareil photo laissent rarement s’écouler un an avant de lancer un modèle réputé plus performant. Résultat, alléchés par l’attrait de la nouveauté, les photographes amateurs ont tendance à renouveler rapidement leurs appareils photos numériques.

Un appareil photo numérique oui, mais d’occasion

De ce fait, on trouve sur le marché de l’occasion des appareils récents, souvent en relativement bon état et à prix cassés tant l’offre devient abondante.

Il y a donc matière à réaliser de bonnes affaires surtout sur Internet si l’on s’astreint à respecter quelques règles : être patient, privilégier les appareils de bonne qualité et rester vigilant surtout sur Internet.

Première étape : surveiller la cote de l’appareil sur le site www.argus-photo.fr. Ensuite, sélectionner les annonces qui donnent un maximum d’informations : références exactes du modèle et des objectifs, boîtier nu ou pas, nombre de clichés, garantie restant à courir…

Sans oublier les accessoires indispensables : batterie, chargeur, câble USB, télécommande, carte mémoire, bouchon, dragonne ou tour de cou, sacoche, notice d’origine et CD-Rom.

Préférer une annonce qui comporte des photos. Ne pas hésiter à acheter un appareil qui possède tous ses accessoires mais qui est bradé parce que son écran est cassé : il permettra d’en compléter un autre, en parfait état, mais dont le chargeur est mort.

Développer ses photos sans se ruiner

Les photographes amateurs qui tirent très peu de photos se satisfont souvent d’une petite imprimante "10x15" dédiée à ce seul usage.

L’impression est instantanée : pas besoin d’ordinateur, même pour les retouches. Par ailleurs, les imprimantes multifonctions réalisent de très bons tirages. Dans les deux cas, le prix de revient de chaque photo est cependant assez élevé (en moyenne 0,29 €), compte tenu des consommables (encre, papier).

La solution la plus économique surtout pour ceux qui effectuent de très nombreux tirages, consiste à passer par des laboratoires en ligne qui offrent des tarifs très compétitifs (à partir de 0,07 €, la photo, pour les 50 premiers tirages, mais alors parfois sur du papier médiocre).

Les services proposés (retouche, livraison gratuite en 24 heures), la qualité des tirages, l’ergonomie du site, varient considérablement d’une adresse à l’autre.

Sans Internet, les bornes de développement, que l’on trouve désormais un peu partout et dont la qualité et les prix sont globalement corrects, offrent un service analogue.

Parmi les sites en ligne qui ont fait leurs preuves, citons : www.fnacphoto.com, www.mypix.com, www.photoservice.comwww.photobox.fr ou www.photoweb.fr. À noter, le site www.tomsguide.fr qui propose un test des labos en ligne.

Emprunt de DVD en médiathèque, VOD... des films à peu de frais

Plus besoin de se rendre dans un vidéo-club pour louer un film. Nombre de bibliothèques sont désormais des médiathèques où il est possible d’emprunter, entre autres, des DVD (tarifs et durée d’emprunt variables).

Autre solution possible : la vidéo à la demande (VAD ou VOD pour video on demand) qui donne accès depuis son téléviseur ou son ordinateur à une multitude de films : cinéma, séries télé, documentaires…

Un impératif toutefois : être raccordé à Internet haut débit. Pour regarder un film depuis son téléviseur, il est indispensable en outre d’être abonné au service de télévision de son fournisseur d’accès à Internet (FAI).

La location revient en moyenne de 1 à 2 € pour un film (3 à 5 € s’il s’agit d’une nouveauté). Le paiement s’effectue par carte bancaire ou par prélèvement directement sur la facture du FAI.

La location en ligne de DVD

Alternative à la VAD, la location en ligne du DVD d’un film. Choisi sur des sites spécialisés, le DVD arrive directement dans sa boîte aux lettres sous 48 ou 72 heures ! Chaque site propose sa propre formule de forfait ou d’abonnement dont le coût varie selon le nombre de DVD loués : compter à partir de 6 € par mois.

Les DVD visionnés doivent être renvoyés (dans une enveloppe pré-affranchie fournie par le site) avant de recevoir les DVD suivants choisis sur une liste personnelle préétablie.

Le cinéma à bas prix

Chaque année, trois rendez-vous à ne pas manquer :

  • le Printemps du cinéma (3,50 € la séance dans tous les cinémas participants, sauf films en 3D notamment) trois jours à la mi-mars ;
  • la Fête du cinéma (3,50 € la séance, sauf exceptions) le dernier dimanche de juin ;
  • la Rentrée du cinéma (3,50 € la séance également) à la mi-septembre.

La musique à portée de clics

Internet nous permet d’avoir accès à des millions de titres 24 heures sur 24 en seulement quelques secondes.

Il y en a pour tous les goûts : variété française, pop, rock, jazz, blues, musiques du monde, musiques de films, comptines enfantines, œuvres classiques, etc.

Le téléchargement rencontre de plus en plus d’adeptes. Seul le téléchargement légal rémunère l’artiste. Pour autant, on peut aimer la musique et savoir maîtriser son budget.

La vente d'albums en ligne

La méthode la plus simple consiste à acheter un titre ou un album entier et à l’enregistrer sur le disque dur de son ordinateur. Il est possible ensuite de l’écouter, de le graver sur un CD ou encore de l’enregistrer sur un baladeur multimédia voire un téléphone mobile.

Les tarifs sont relativement uniformes : en moyenne, 0,99 € pour un morceau et à partir de 6,99 € pour un album.

Certains sites proposent des périodes d’essai gratuites pour mobiles ou des forfaits mensuels qui permettent de profiter de téléchargements illimités. Par exemple, 9,90 € par mois avec musicMe.com.

Sites spécialisés : www.apple.com/fr, www.fnacmusic.com, www.musicme.com, www.starzik.com, www.virginmega.fr, www.deezer.com ou www.amazon.fr.

Les offres musicales des fournisseur d’accès à Internet

Les fournisseurs d’accès à Internet proposent aussi des morceaux à la demande, à condition de souscrire leur offre télévision, Internet ou téléphone.

Ainsi, la Neufbox de SFR offre à ses clients le téléchargement gratuit de certains titres de musique. Autre possibilité, souscrire à leur option payante : pour 4,99 € par mois en plus de l’abonnement à Internet haut débit, s’ouvre l’accès à l’intégralité du catalogue.

Même offre pour les clients mobile ou Internet d’Orange qui souscrivent à l’option Deezer premium pour 5 € par mois peuvent écouter leurs musiques favorites sur leur PC ou leur TV, sans engagement de durée ; pour 10 € par mois, l’offre Deezer premium + s’étend aux terminaux mobiles.

Le streaming juste pour écouter

Enfin, le streaming permet uniquement d’écouter de la musique directement sur son ordinateur. C’est totalement gratuit et sans aucune limite de durée. Voir sur www.dailymotion.com, www.deezer.com ou www.myspace.com.

Le téléchargement de livres

À côté des traditionnelles bibliothèques municipales, il est désormais possible de télécharger gratuitement sur Internet des milliers de livres tombés dans le domaine public.

L’occasion aussi de découvrir des extraits de livres d’auteurs contemporains. La gamme d’ouvrages proposés est riche et variée : romans, dictionnaires, essais… Il y en a vraiment pour tous les goûts !

  • www.ebooksgratuits.com met en ligne plus de 1 500 livres.
  • www.livrespourtous.com propose un choix de plus de 3 500 livres gratuits en ligne.
  • http://gallica2.bnf.fr mène à la bibliothèque numérique de la Bibliothèque nationale de France (BNF). Elle offre accès à environ 60 000 livres, 80 000 images libres de droits ainsi que 3 000 livres récents.