Mobile cassé : le prix de la réparation

Mobile cassé : le prix de la réparation

Votre téléphone portable est tombé ? Son écran est cassé ? Plutôt que de le changer ou d'en acheter un autre, vous pouvez les faire réparer. Mais à quel prix ?

Principale cause de réparation d'un téléphone mobile : l'écran cassé.

Mais la plupart des fabricants ne se chargent pas de la remise en état du matériel abîmé et proposent plutôt d'échanger l’appareil ou d'en acheter un neuf. Aussi, de nombreux réparateurs sont apparus, sur Internet que dans des boutiques.

Pour faire réparer son mobile, les prix sont libres

Les prix des réparations sont libres et directement fixés par les commerçants. Si vous choisissez un réparateur en ligne, prenez en compte les frais d’envoi de l’appareil.

Il est vivement conseillé d’utiliser un envoi recommandé avec indemnisation forfaitaire en cas de perte (Colissimo, R2 à R4).

Exiger un devis

Généralement, aucun tarif n’est affiché en boutique et le diagnostic est réalisé en direct. Pourtant, l’arrêté du 2 mars 1990 oblige le prestataire à fournir un devis pour toute réparation supérieure ou égale à 150 €.

Cela permet au client de savoir s’il a intérêt à effectuer la réparation en comparant le montant du devis au prix d’achat de l’appareil. Il faut aussi se faire préciser si ce devis est payant ou gratuit. Et s’il est payant, si le montant est intégré ou non au prix total de la réparation.

Les réparateurs sont obligées de fournir une facture dès que la réparation dépasse 25 € (arrêté du 15 juillet 2010), souligne Patricia Foucher, juriste à l’Institut national de la consommation.

Réparer soi-même : réservé aux bons bricoleurs

Le coût élevé de ces réparations conduit certains consommateurs à se lancer eux-mêmes dans la réparation en s'inspirant des conseils glanés sur les forums de discussion sur Internet.

Attention, il faut être suffisamment bricoleur pour se lancer dans ce type d’opération, pour ne pas risquer de détruire définitivement son appareil !

Le coût de l'assurance

Lors de l’achat d’un mobile, les opérateurs proposent une extension de garantie à leurs clients de prendre pour couvrir la casse et le vol. Chez Orange, par exemple, elle revient à 7,99 € par mois pour un mobile (soit 95,88 € par an). À peu près le coût d’une réparation…

En outre, le contrat peut prévoir une franchise, notamment en cas de vol (400 € par exemple), et limite le nombre de sinistres couverts par an (deux dans le contrat d’Orange).