Les anti-virus, des logiciels indispensables pour votre PC

Les anti-virus, des logiciels indispensables pour votre PC

Tout ordinateur connecté à Internet est susceptible d’être infecté par des virus et autres programmes malveillants. Voici comment se protéger en choisissant un logiciel anti-virus efficace.

Naviguer sur Internet, transférer des données ou cliquer sur un lien peut suffire à télécharger un logiciel malveillant, ou malware. Les plus connus sont les virus (pour l’heure, les Macintosh sont épargnés), qui se propagent grâce aux courriels ou aux échanges de fichiers.

Les logiciels espions, ou spywares, s’introduisent par le biais de téléchargements dans les systèmes d’exploitation des ordinateurs pour surveiller la navigation des internautes au profit des diffuseurs publicitaires, voire relever des données confidentielles (numéro bancaire…), ou enregistrer ce que l’utilisateur tape sur son clavier (mot de passe, codes secrets…).

Des anti-virus pour supprimer les spams

Grâce aux « vers » ou aux « chevaux de Troie », les pirates, ou hackers, peuvent aussi prendre le contrôle de milliers d’ordinateurs pour envoyer en masse des pourriels, ou spams (messages non sollicités, publicités par exemple), diriger des attaques ciblées ou voler des données personnelles.

Enfin, l’­hameçonnage, ou phishing, subtilise des données personnelles, notamment bancaires, par le biais de faux courriels qui usurpent l’apparence de sites commerciaux (banques, réseaux sociaux) ou institutionnels (caisse d’allocations familiales…).

Ils utilisent souvent un français approximatif et demandent des informations ­personnelles (numéro de carte bancaire ou codes secrets) qui ne ­doivent jamais être divulguées, ajoute Dominique Maniez.

Pour contrer les virus et les risques d’intrusion, il vous faut au minimum un antivirus et un pare-feu, que vous pouvez compléter par un anti­spyware, un anti-phishing et un antispam.

Des suites logicielles « tout-en-un » réunissent l’ensemble de ces protections, pour 40 à 90 € environ par an. Plusieurs éditeurs se disputent le créneau : Bitdefender, Kaspersky, McAfee, Symantec… Comment choisir la meilleure, sachant que, d’un comparatif à l’autre, ces logiciels obtiennent des résultats différents ?

Les magazines spécialisés en informatique testent davantage les logiciels sur leurs capacités à détecter et bloquer les menaces, tandis que les autres s’attachent plus à la simplicité d’utilisation ou au nombre de fonctionnalités, explique Fabrice Le Page, chef de produit chez Bitdefender, dont la suite « Internet Security 2011 » s’est hissée au premier rang de nombreux tests.

Choisir le bon logiciel pour protéger votre ordinateur

Avant tout, vérifiez si le logiciel correspond à vos besoins : nombre d’ordinateurs à protéger, durée de l’abonnement et fonctionnalités proposées (anti-phishing, protection contre le vol d’identité…)

« Dans tous les cas, optez pour la simplicité, conseille Dominique Maniez, enseignant et spécialiste en informatique. Choisissez le logiciel le plus pratique et intégrant le maximum de fonctions automatiques, comme les mises à jour des antivirus. Veillez aussi à ce qu’il ne soit pas trop gourmand en mémoire, pour ne pas ralentir la machine. »

La plupart des éditeurs mettent à disposition des internautes des versions d’évaluation qui permettent de tester la suite logicielle pendant trente jours.

Des logiciels gratuits à installer

Les fournisseurs d’accès à Internet (FAI) proposent également avec leur abonnement une protection pour 5 à 8 € par mois, sans engagement.

Orange, SFR, Dartybox et Numéricable se sont associés à l’éditeur F-Secure, Bouygues Télécom utilise Norton, et Free a opté pour McAfee. Mais cette option peut se révéler onéreuse (60 à 96 € par an) et pauvre en fonctions, par rapport aux suites logicielles des éditeurs.

Face à ces offres que valent les logiciels « open source » ou ­gratuits ? Chacun assure une tâche particulière : Ad-Aware, avast ! ou AntiVir sont des anti­virus, Zone Alarm ou Ashampoo, des pare-feu, SpyBot-S & D est un anti­spyware, etc.

Il vous faudra télécharger plusieurs logiciels pour obtenir une protection complète, ce qui peut ralentir l’ordinateur, voire créer des problèmes entre les programmes.

Ces logiciels gratuits offrent des mises à jour moins fréquentes que les versions payantes et ne comportent pas d’assistance téléphonique.

« Souvent, les concepteurs de logiciels gratuits tentent de diffuser leurs programmes au plus grand nombre possible d’utilisateurs afin de les inciter ensuite à adopter leur version payante, plus complète », analyse Fabrice Le Page, chef de produit chez Bitdefender.

Mais certaines solutions gratuites sont intéressantes.

La suite gratuite Security Essentials de Microsoft constitue une protection correcte, précise Dominique Maniez. Vous pouvez aussi utiliser le pare-feu intégré au système Windows. Les box Internet fournies par les FAI disposent aussi d’un pare-feu. Ces dispositifs sont en général suffisants, à condition de faire attention aux paramétrages pour ne pas tout bloquer.

34 % des Français déclarent avoir été victimes d’un virus informatique en 2010. Source : Eurostat, février 2011.

Protégez les smartphones et ordinateurs portables !

Les smartphones et les tablettes connectés à Internet ne sont pas à l’abri de programmes malveillants.

« Il s’agit d’un marché juteux pour les pirates, car aujourd’hui tout le monde surfe avec ces appareils, commente Fabrice Le Page, chef de produit chez Bitdefender. Les hackers peuvent facilement créer de fausses applications sur des systèmes d’exploitation ouverts comme Android, plutôt que sur les iPad et iPhone. » Avec, à la clé, des vols de données personnelles, des souscriptions dissimulées à des services surtaxés, ou des tentatives de phishing… Les règles de prudence sont identiques à celles préconisées pour les ordinateurs : munissez-vous d’un antivirus !

Il en existe des gratuits et des payants, à télécharger par exemple sur Android Market. Mais aussi des protections spécifiques pour les produits Apple, disponibles sur iTunes.

Notre sélection de logiciels payants…

… et logiciels gratuits

Mais aussi des protections spécifiques pour les produits Apple, disponibles sur iTunes.