Acheter de la musique sur Internet

Acheter de la musique sur Internet

Il existe trois méthodes pour télécharger légalement ses morceaux préférés : l’achat d’un titre, le forfait mensuel et l’écoute en ligne.

Selon l’Observatoire de la musique, 61,4 millions de titres ont été vendus en ligne en 2008 en France, pour un chiffre d’affaires de 61,89 millions d’euros, contre 40,2 millions d'euros en 2007.

Achat ciblé, écoute en ligne ou forfaits d’abonnement, les propositions se multiplient, au risque de créer une cacophonie numérique qui ferait presque regretter le bon vieux temps du vinyle ! Pourtant, des solutions existent pour vivre une harmonie musicale.

L’achat au morceau ou à l’album

La première option consiste à acheter de la musique au morceau ou à l’album en se connectant sur une plate-forme légale. Celle d’Apple, iTunes Music Store, s’est hissée à la première place mondiale. Mais pour en profiter il faut impérativement être équipé du baladeur de chez Apple à la marque iPod.

La première chose à vérifier est donc la compatibilité des formats de fichiers audio avec votre lecteur. "J’ai mis longtemps à comprendre pourquoi certains CD gravés étaient lus sur ma chaîne hi-fi et pas sur le lecteur de mon autoradio", témoigne ainsi Richard, qui ne télécharge plus que des fichiers au format MP3. Ce standard est proposé sur certains titres de la Fnac et chez Virgin, qui alignent leurs tarifs à 99 centimes d’euro par titre et 9,99 € par album.

Pour Pascal, "les plates-formes ne proposent à l’écoute que des extraits trop courts, de 30 secondes". Georges, habitué à transférer sa musique sur plusieurs ordinateurs, apprécie la suppression des DRM (Digital Rights Management), ces verrous anticopie qui limitent le nombre de transferts des fichiers.

Le forfait mensuel

Les DRM sont encore très présents sur les sites qui proposent des abonnements, une autre solution pour acheter sa musique en ligne. Acquitter un abonnement mensuel permet de bénéficier du téléchargement illimité. Les fournisseurs d’accès à Internet se sont positionnés sur ce marché. Neuf (www.neufmusic.fr) met ainsi en avant une offre à 29,90 € par mois.

"Mais elle nécessite de souscrire un pack Internet, télévision, téléphone, avec le choix d’un seul des neuf genres musicaux du catalogue", met en garde Georges, qui reproche aussi à la formule des répertoires limités à une seule maison de disques. Même problème chez SFR (http://sfrmusic.services.sfr.fr), qui permet de télécharger sa musique sur son téléphone mobile (49 € par mois).

L’abonnement le plus avantageux est vendu par MusicMe (www.musicme.com) au prix de 9,90 € par mois sans durée d’engagement avec un catalogue complet d’un million de titres. Cette offre permet d’écouter intégralement les morceaux et propose le "streaming" (écoute gratuite en ligne), un usage de plus en plus populaire sur le Web.

L’écoute gratuite en ligne

Pas question avec le "streaming" de graver un CD, mais d’écouter librement de la musique sur son ordinateur. Une solution très prisée par un jazzophile comme Pascal, qui se crée ainsi sa propre "webradio". Il utilise Last.fm (www.lastfm.fr). "Avec des biographies sur les artistes et les dates de concerts donnés près de chez soi, ce site convient tout particulièrement aux passionnés d’un genre musical", explique-t-il.

Deezer (www.deezer.com), avec près de 2,5 millions de titres disponibles en 2008, ravira les oreilles des mélomanes éclectiques. "Oui, mais il y a surtout des musiques populaires", regrette Georges, qui, féru d’opéra, confie découvrir plus souvent des inédits sur les plates-formes d’achat…

Les principales plates-formes légales

E-compil : Universal, Warner, Sony, BMG et labels indépendants

Environ 300 000 titres au format WMA (0,99 € par titre, 9,99 € par album)

Web : www.ecompil.fr

E-Music : labels indépendants.

Environ 600 000 titres au format MP3 (9 $ pour 40 téléchargements)

Web : www.emusic.com

Fnac Music : Universal, Warner, Sony, BMG, EMI et labels indépendants

Environ 550 000 titres au format WMA (0,99 € par titre, 9,99 € par album)

Web : www.fnacmusic.com

iTunes Music Store : Universal, Warner, Sony, BMG, EMI et 1 000 labels indépendants

Environ 1 500 000 titres au format AAC (0,99 € par titre, 9,99 € par album)

Web : www.apple.com

Free Napster : Universal, Warner, EMI, BMG, Sony et labels indépendants

Environ 2 000 000 titres au format WMA (0,99 $ par titre [0,8 $ si abonné], 6,95 $ par album)

Web : free.napster.com

Virgin Mega : Universal, Warner, Virgin/EMI, Sony, BMG, labels indépendants et artistes autoproduits

Environ 700 000 titres au format WMA (0,99 € par titre, 9,99 € par album)

Web : www.virginmega.fr