Week-end prolongé : quel hébergement ?

Week-end prolongé : quel hébergement ?

Vous pouvez réaliser des économies en logeant dans des résidences services ou dans un gîte urbain. Deux formules moins onéreuses que l’hôtel.

Si vous désirez découvrir, ce printemps, le temps d’un week-end prolongé, une cité française ou rendre visite à des parents qui n’ont pas la possibilité de vous héberger, il existe d’autres solutions que l’hôtel.

Un logement moins cher

Pour faire baisser la note, la location d’un logement en ville, dans une résidence services ou chez l’habitant, est une solution futée. Ainsi, vous vous retrouvez dans un appartement presque comme à la maison : "Vous pourrez préparer à manger et limiter les sorties au restaurant. Sans compter que faire le marché, fréquenter les magasins de proximité vous permet de découvrir la population, les produits du terroir, donc la ville, d’une façon plus enrichissante. Vous vous sentirez un peu moins touristes et mieux intégrés à ce nouvel univers", explique Philippe Piat, directeur d’Appart’City, une chaîne de résidences services présente partout en France.

Quelle que soit la solution retenue, rien ne vous empêche de louer plus vaste à deux familles, afin de réduire encore les frais. Les grandes surfaces sont en effet proportionnellement moins chères que les petites.

Vous pouvez choisir de vous loger dans des "appart’hôtels". Ce sont des résidences services situées au cœur des grandes villes ou en périphérie, mais toujours proches d’un moyen de transport en commun. Il s’agit généralement de studios ou de T2, parfois même de T3 et de T4.

Ces résidences, créées pour les hommes et femmes d’affaires en mission professionnelle, accueillent les touristes urbains, le temps d’un week-end prolongé ou même pour une semaine. Ainsi, Martine, une Marseillaise, est adepte de cette solution d’hébergement quand elle vient à Paris : "Liberté, espace, indépendance… Je n’y vois que des avantages par rapport à l’hôtel. On peut faire les courses, les repas, et même recevoir si l’on en a envie. C’est vraiment très pratique."

Appartement tout confort

Dans pas moins d’une trentaine de mètres carrés, vous trouverez, comme à l’hôtel, couchage et salle de bains (draps fournis mais pas toujours le linge de toilette), mais aussi une kitchenette équipée et un coin salle à manger. Beaucoup de résidences proposent, gratuitement ou à titre payant, une connexion Internet, un parking, un kit bébé (lit, table à langer…), ou encore des kits toilette (serviettes, dentifrice…). Et parfois l’accès à une salle de gymnastique, à un bar proposant des petits déjeuners, ou encore à une buanderie. Le ménage est fait à l’arrivée et au départ, mais rarement chaque jour.

Les prix varient selon la ville, le standing de la résidence et la période de location. Ils démarrent à environ 60 € la nuit pour deux personnes et 80 € pour quatre.

Par exemple, pour quatre personnes, un séjour de deux nuits dans un deux-pièces coûtera 172 € à Rennes avec Appart’City, 230 € à Nice (70 m2) chez Odalys, 178 € à Lille chez Citéa, 226 € à Metz chez Residhome, ou encore 254 € à Paris avec Adagio. Les prix peuvent être dégressifs pour un séjour plus long.

Plus avantageux, les gîtes en ville

Pour moins cher encore, vous pouvez louer un appartement ou une maison en ville. Les gîtes ou autres locations de vacances ne sont pas tous situés à la mer ou à la montagne. Ainsi, le réseau Clévacances propose de nombreux gîtes urbains. Par exemple, un appartement répertorié deux clés (le mode de classement du réseau) pour quatre personnes au cœur de Rouen se loue 180 € le temps d’un week-end.

Gîtes de France, connu pour ses gîtes ruraux, offre aussi des solutions d’hébergement en ville ou dans un rayon de 10 km autour des centres urbains. C’est le cas à Nice, Lyon, Caen, Grenoble, Colmar, Bordeaux, Dijon, Nîmes, Rennes… Cette offre citadine, encore limitée, est appelée à s’étoffer au cours de l’année 2010. Il sera même possible de trouver un gîte dans la capitale. Selon le nombre d’épis (le mode de classement du réseau), la capacité d’hébergement et le lieu, la location pour un week-end revient de 120 à 300 €. Ainsi, vous paierez 130 € pour deux nuits dans un gîte deux épis pour deux personnes à Nice ou, pour la même durée, 300 € pour un gîte trois épis pour six personnes à Limoges.

Les bonnes adresses

Les résidences services de tourisme :

Adagio City : www.adagio-city.com et 01 55 26 32 00.

Appart’City : www.appartcity.com et 02 40 69 94 80.

Citadines Appart’hôtel : www.citadines.com et 01 41 06 05 37.

Citéa : www.citea.com et 01 41 93 84 00.

My Suite Appart-Hôtels : www.mysuiteapparthotels.com et 0 820 001 555 (0,15 €/min à partir d’un poste fixe).

Odalys City : www.odalys-vacances.com et 0 825 562 562 (0,15 €/min à partir d’un poste fixe).

Residhome : www.residhome.com ou 0 825 36 34 32 (0,15 €/min à partir d’un poste fixe).

Les locations d’appartements ou de maisons de ville :

Clévacances : www.clevacances.com ou 0 825 36 34 32 (0,15 €/min à partir d’un poste fixe).

Gîtes de France : www.gites-de-france.com ou 01 49 70 75 75.