Pêche en eau douce : les règles à respecter

Pêche en eau douce : les règles à respecter
Il n’est pas possible de pêcher dans les fleuves, rivières ou ruisseaux sans autorisation. - © lisegagne

La pêche est le deuxième sport préféré des Français, après le football. Mais contrairement à la pêche en bord de mer qui est gratuite, il n’est pas possible de pêcher dans les fleuves, rivières ou ruisseaux sans autorisation.

En France, la pêche compte un peu plus de 1,5 million d’adhérents. Toute personne qui souhaite s’y adonner en eau douce (fleuves, rivières, ruisseaux, canaux, plans d’eau ouverts appartenant au domaine public) doit respecter un certain nombre de règles.

Qui a le droit de pêcher en eau douce ?

Pour pêcher en eau douce, il faut :

  • adhérer à une association agréée de pêche et de protection du milieu aquatique (AAPPMA) qui délivre une carte nominative valable un an. Elle doit être signée et comporte un timbre annuel.
  • et payer une redevance annuelle pour la protection du milieu aquatique correspondant au mode de pêche pratiqué.

Le montant de la redevance est fixé chaque année et est intégré dans le prix de vente des cartes de pêche.

A noter : il existe également des cartes valables pour une semaine ou même une seule journée, ainsi que des cartes annuelles « découverte femme », « personne mineure » et « découverte pour les moins de 12 ans ». Vous pouvez les demander directement en ligne sur le site, www.cartedepeche.fr. En 2019, toutes les cartes seront délivrées uniquement via Internet.

>A LIRE : Carte de pêche

Quelles sanctions si vous ne respectez pas la réglementation ?

Si vous pêchez sans être membre d’une association agréée ou sans avoir acquitté la redevance, vous risquez une amende pouvant aller jusqu’à 450 €.

Si vous pêchez sans avoir sur vous le document justifiant de votre qualité de membre d’une association agréée et du paiement de la redevance, vous risquez jusqu’à 38 € d’amende.

Quelles sont les dates d’ouverture de la pêche ?

Les dates d’ouverture de la pêche varient en fonction des espèces. Dans les eaux de première catégorie, celles dans lesquelles les salmonidés (truite, omble, etc.) sont majoritaires, vous pouvez pêcher du deuxième samedi de mars au troisième samedi de septembre.

Dans les eaux de deuxième catégorie, la pêche est autorisée toute l’année, sauf pour quelques espèces :

  • la pêche au brochet est ouverte du 1er mai au dernier dimanche de janvier de l’année suivante ;
  • la pêche de l’ombre commun est autorisée du 3e samedi de mai au 31 décembre inclus ;
  • la pêche de salmonidés (truite fario, omble chevalier) ainsi que celle de la truite arc-en-ciel sont autorisées du 2e samedi de mars au 3e dimanche de septembre.

La pêche peut commencer une demi-heure avant le lever du soleil et doit prendre fin une demi-heure après le coucher du soleil. Sauf rares exceptions, elle est interdite la nuit.

Quelles sont les règles de pêche à respecter ?

Afin de préserver les espèces, il est interdit d’attraper des poissons trop petits. Un brochet doit mesurer au moins 50 cm, un esturgeon au moins 80 cm, un bar au moins 36 cm, un huchon au moins 70 cm, etc.

Par ailleurs, le nombre de prises autorisées est limité pour certaines espèces. Pour les salmonidés autres que le saumon et la truite de mer, on peut en pêcher jusqu’à 10 par jour.

Dans les eaux de première catégorie, un pêcheur ne peut utiliser qu’une seule ligne montée sur canne munie de 2 hameçons ou de 3 mouches artificielles au maximum. Dans les eaux de deuxième catégorie, il peut utiliser jusqu’à quatre lignes.

Quelles sont les modes et procédés interdits ?

Il est notamment interdit de pêcher à la main, d’utiliser comme appât des œufs de poissons naturels ou congelés, un poisson mort ou vif sur une ligne de fond (cordelle), de faire usage de tout engin destiné à accrocher le poisson autrement que par la bouche ou encore d’utiliser les filets traînants.

Est également prohibée la pêche à partir des barrages et des écluses ainsi que sur une distance de 50 mètres en aval de l’extrémité de ceux-ci, à l’exception de la pêche à l’aide d’une ligne.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site Internet, www.generationpeche.fr ainsi que celui de la Fédération nationale de la pêche en France.