Pavillon bleu 2018 : les plages les plus propres de France

Pavillon bleu 2018 : les plages les plus propres de France
Cet été, 399 plages et 107 ports de plaisance vont pouvoir hisser le drapeau Pavillon bleu. - © KeremYucel

Cet été, 399 plages et 107 ports de plaisance vont pouvoir hisser le drapeau Pavillon bleu. Ce label, remis chaque année, est synonyme de qualité des eaux de baignade et de propreté.

Depuis 1985, le label Pavillon bleu récompense les communes et ports de plaisance pour leurs efforts en faveur d’un tourisme durable. Pour huit Français sur dix, c’est une garantie de propreté des plages et de qualité des eaux, selon un sondage BVA réalisé en 2016*.

Cette année, avec 506 sites labellisés (399 plages situées dans 186 communes et 107 ports de plaisance), la France est le troisième pays avec le plus grand nombre de Pavillon bleu derrière l’Espagne (691) et la Grèce (534). Le palmarès 2018 compte 18 nouvelles communes et 9 nouveaux ports de plaisance lauréats.

>> A LIRE : 10 conseils pour préparer vos grandes vacances

> Liste des 18 nouvelles communes :

Saint-Palais-sur-Mer (17), Egletons (19), Masseret (19), Carsac de Gurson (24), Saint-Estèphe (24), Saint-Pol-de-Léon (29), Montréjeau (31),  Le Verdon-sur-Mer (33), Saint-Lunaire (35), Montcuq en Quercy Blanc (46), Agon-Coutainville (50), Gouville-sur-Mer (50), Gravelines (59), Guiche (64),  Saint-Pierre-d’Albigny (73), Excenevex (74),  Laguépie  (82), Saint-Hilaire les Places (87).

> Liste des 7 nouveaux ports de plaisance :

Port de Bouc (13), Solenzara (20), Halte fluviale de Deluz (25), Halte de Besançon-Moulin Saint-Paul (25), Nonsard (55), Nautic’Ham-Basse Ham (59), Saverne (67), Saint-Valéry-en-Caux (76), Brunelet-Nouméa (Nouvelle Calédonie).

Pour savoir si la plage de vos vacances est labellisée, consultez le palmarès en détail.

Les critères d’obtention du label Pavillon bleu

Pour obtenir le label, il faut répondre à une série de critères regroupés en 4 grandes familles : l’éducation et la sensibilisation du public à l’environnement, la gestion de l’eau, la gestion des déchets et l’environnement général.

Les plages doivent notamment être propres, présenter une eau de baignade de « qualité excellente » selon les critères des agences régionales de santé depuis 4 ans avec cinq contrôles par saison, disposer d’un point d’eau potable, de poubelles, d’une collecte sélective d’au moins trois types de déchets, et avoir mis en place des actions de sensibilisation à l’environnement.

Les ports doivent, eux, répondre à des critères concernant la prévention des pollutions et le traitement des déchets ainsi que le traitement des eaux usées de bateaux, des boues de dragage ou des liquides polluant les cales.

Les limites du label

Si votre plage préférée ne fait pas partie du classement, pas d’inquiétude. En effet, le label Pavillon bleu ne recense pas tous les sites de baignade français mais uniquement les communes et ports de plaisance qui ont fait acte de candidature et qui ont répondu aux critères.

* Sondage BVA pour le Pavillon Bleu réalisé par Internet du 22 au 23 août 2016, auprès d’un échantillon de 1 099 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

A LIRE AUSSI :

- Halte aux déchets sauvages sur les routes et les plages

- Faire du bateau sans se ruiner

Et aussi sur Dossier familial