Ordinateurs : la vague des netbooks

Ordinateurs : la vague des netbooks

Légères, compactes, simples à utiliser, ces machines remportent un succès croissant. Faut-il se laisser séduire ou résister à la tentation ?

Le succès des mini-ordinateurs

"Je prends tous mes cours sur mon ordinateur et je les remets au propre le soir. Beaucoup de profs mettent leurs polycopiés en ligne, proposent des corrigés, et certains peuvent même être joints par mail", confie Hélène, étudiante en première année de droit à Toulouse. Ses parents lui ont acheté un mini-ordinateur portable pour seulement 250 €. Ses dimensions (plus petit qu’une feuille A4) et son poids (environ 1 kg) permettent de le glisser facilement dans un sac.

Baptisés "netbooks", ces ordinateurs réalisent une percée fulgurante en France. Au deuxième trimestre 2008, il s’en est vendu 260 000, soit une progression de 95 %. Selon l’institut Gartner, ils représentent, fin 2008, 10 % du marché global des PC et 15 % des ventes de portables.

Commercialisés comme des téléphones

La plupart des constructeurs ont rejoint Asus, le pionnier du concept, et vendent leurs produits dans la grande distribution. Autre nouveauté : ces netbooks sont commercialisés comme des téléphones portables. Orange, SFR et Bouygues vendent des mini-PC couplés avec des clés Internet 3G+, moyennant le remboursement d’une somme sur le prix d’achat de l’ordinateur.

Orange propose un Medion Akoya Mini E1210 à 249 € (au lieu de 349 €) à ceux qui souscrivent un abonnement "Formule", "Net", "Everywhere" ou "Net Everywhere", au prix de 10 à 50 € par mois pour un engagement de vingt-quatre mois. La formule inclut une offre de remboursement de 100 €.

Bouygues Télécom a lancé pour Noël une offre comprenant un netbook Lenovo Ideapad S10, une clé 3G+ pour 149 € (au lieu de 249 €), à condition de souscrire un abonnement à 29,90 € par mois sur vingt-quatre mois. La formule bénéficie d’une offre de remboursement de 100 €

Attention à ces offres couplées ! Elles sont souvent limitées dans le temps et peuvent faire grimper le coût de la machine.

Des appareils plus performants

Très compacts et légers, ces petits portables dont la taille d’écran ne dépasse pas 10 pouces (25,4 cm de diagonale) sont destinés à surfer sur le Web, consulter sa messagerie électronique et faire occasionnellement de la bureautique. Par rapport aux portables classiques, ils sont dotés d’une capacité de mémoire plus limitée, de processeurs moins rapides, et dépourvus d’un lecteur de CD-DVD.

Les modèles les plus récents disposent d’écrans de 8,9 et 10 pouces, d’une définition de 1 024 x 600 pixels, à des prix toujours inférieurs à 400 €. Ils sont tous équipés d’une webcam, d’un microphone et d’un lecteur de cartes intégré. Sans oublier l’interface Wi-Fi à la norme g (54 Mbits/s), même si des modèles adoptent déjà la n, plus rapide (300 Mbits/s).

Certains netbooks sont même dotés d’un emplacement pour insérer la carte Sim d’un téléphone mobile, ce qui permet de surfer sur le Web via les réseaux 3G des opérateurs de téléphonie mobile. Il faut cependant vérifier la couverture réseau de chaque opérateur (70 % du territoire).

Les netbooks sont équipés d’un processeur Intel Atom N270 à 1,6 GHz. Le disque dur interne à mémoire flash des premiers Eee PC d’Asus a laissé la place à des disques durs conventionnels, moins onéreux. Tous les appareils sont dotés de 1 Go de mémoire vive, de quoi faire fonctionner Windows XP confortablement. Le système Linux, initialement installé, a été balayé par l’agressivité commerciale de Microsoft et par l’attachement des utilisateurs à un environnement familier.

A vérifier avant d’acheter

Pour une utilisation intensive du traitement de texte, vérifiez l’ergonomie du clavier : certains modèles sont plus confortables - le Wind de MSI ou l’Aspire One d’Acer, par exemple -, d’autres offrent des touches de taille réduite, ce qui rend la frappe malaisée. Vous pouvez aussi vous servir de votre netbook comme d’un cadre numérique afin de partager photos et vidéos.

Avant l’achat, tenez compte des performances de la batterie. Les derniers-nés d’Asus, les Eee PC 901 et 1000, ou l’Ideapad S10 de Lenovo ont une autonomie de trois heures environ. Vérifiez aussi que le produit est adapté à vos besoins, car, pour le prix - environ 400 € -, vous pouvez acheter un ordinateur portable classique aux performances supérieures et équipé d’un lecteur de CD-DVD.

Une offre spéciale étudiants

Depuis janvier 2009, en partenariat avec le ministère de l’Enseignement supérieur, une offre destinée aux étudiants est commercialisée par SFR et Orange. Orange propose un mini-PC, une clé 3G+ et un forfait illimité pour 40 € par mois pour un engagement de deux ans. SFR offre un Eee PC 901 avec une clé 3G+ intégrée dans l’ordinateur à 239 € (au lieu de 279 €, soit 40 € de remboursement), moyennant un forfait illimité à 29,90 € par mois pour un engagement de vingt-quatre mois.