Les formalités pour voyager avec chiens et chats

Les formalités pour voyager avec chiens et chats

Onze mois de l'année, nos compagnons à quatre pattes ne nous posent pas de problèmes. C'est au moment de partir en vacances que les choses se compliquent. Surtout si on décide de les emmener…

"Nous emmenons toujours notre chien en vacances. Je me vois mal le laisser aux bons soins d'un voisin ou d'une voisine : il a besoin de compagnie et mes enfants seraient trop tristes de partir sans lui."

La famille Lemoine n'est pas un cas particulier; toutefois il n'est pas toujours simple de voyager avec un chien ou un chat. Certaines précautions sont à prendre, et en ce qui concerne les transports, l'hébergement, les restaurants et les magasins, peut-on les emmener partout ?

Où se renseigner lorsque l'on passe une frontière ?

Si vous envisagez de passer des vacances dans un autre pays, il est impératif de vous renseigner auprès de l'office du tourisme du pays où vous vous rendez, pour connaître les conditions d'entrée avec un animal.

Quels papiers devez-vous fournir pour emmener votre animal de compagnie ?

Chaque pays a ses propres règles, mais en tout état de cause, pour passer une frontière, votre animal devra avoir été vacciné contre la rage.

Pour entrer en Belgique, il vous faudra son carnet de vaccination en règle et le passeport européen pour les animaux de compagnie délivré par le vétérinaire. De plus, votre animal doit être tatoué ou porter une puce. Il n’y a pas de quarantaine.

En Allemagne, un carnet de vaccination européen comportant la vaccination antirabique ainsi que le tatouage ou le port d'une puce électronique sont obligatoires. Le carnet de vaccination européen est disponible auprès de votre vétérinaire.

En Espagne, tous les animaux de compagnie doivent être accompagnés d’un certificat vétérinaire ou d’un passeport, selon leur espèce. Les propriétaires doivent pouvoir accréditer à travers un certificat écrit, rédigé en espagnol, que les animaux sont en leur possession depuis 3 mois, ou depuis les premiers jours de leur naissance, si leur âge est inférieur. Dans ce certificat, ils doivent également s’engager à ne pas vendre les animaux, et à accepter les inspections que les services sanitaires espagnols jugent pertinentes de réaliser, conformément aux normes sanitaires en vigueur.

Pour pouvoir entrer en Espagne, votre animal de compagnie devra être vacciné contre la rage et identifié par une puce électronique ou un tatouage. Vous devez en outre savoir que s’il est âgé de moins de trois mois, il peut y avoir des restrictions à l’entrée du pays.

Le transport des animaux en voiture

L'arrêté du 25 octobre 1982 interdit d'enfermer un animal dans un coffre de voiture si un système d'aération efficace n'est pas prévu.

Ce texte prévoit également qu'en cas de chaleur ou de soleil le véhicule doit être garé dans un endroit ombragé lorsqu'un animal est à l'intérieur.

Un taxi n'est pas tenu d'accepter un passager accompagné d'un animal, sauf s'il s'agit d'un chien d'aveugle.

Il faut toujours le signaler au moment de la réservation. Un supplément vous sera demandé.

Puis-je prendre le train avec mon chien (ou mon chat) ?

En principe, non. Un décret du 22 mars 1942 relatif à la police des chemins de fer prévoit qu'"aucun animal n'est admis dans les voitures servant au transport des voyageurs".

Des exceptions sont toutefois possibles et ce même article indique que des animaux de petite taille, convenablement enfermés, peuvent être autorisés. En pratique, chiens et chats sont tolérés. Toutefois vous aurez à payer un surplus de 5,10 euros si votre animal est dans un panier fermé, ou un billet demi-tarif s'il est trop gros pour aller dans le panier (plus de 6 kg).

Attention, les autres voyageurs peuvent toujours refuser de voyager avec un animal. Votre chien ou votre chat sera alors mis dans un compartiment spécial par le contrôleur.

Puis-je prendre l'avion avec mon chien (ou mon chat) ?

Chiens et chats peuvent vous accompagner en avion. Toutefois, seuls les plus petits d'entre eux monteront avec vous en cabine, dans un sac spécial agréé par la compagnie aérienne.

Sur Air France, au-delà de 5 kg sac compris, votre animal devra voyager en soute. Mais ne vous inquiétez pas, la soute est chauffée et pressurisée, et votre animal sera placé dans une boîte prévue à cet effet. Le poids de votre animal s'ajoutera à celui de vos bagages, et vous n'aurez à payer en plus que si le poids total dépasse le plafond autorisé. Il vous faudra aussi investir dans la caisse dans laquelle il sera placé en soute (entre 30 et 180 €).

Il faut par ailleurs savoir que dans la soute personne ne s'occupera de votre chien, qui ne pourra ni boire ni manger pendant le voyage.

Puis-je prendre le bateau avec mon chien (ou mon chat) ?

Si vous envisagez de prendre le bateau, et notamment d'aller en Corse par la SNCM, vous pourrez voyager avec votre chien ou votre chat.

Le chien pourra voyager gratuitement dans votre véhicule ou être installé en chenil en cage individuelle (certains chenils sont climatisés).

Les chats et autres petits animaux pourront rester dans votre véhicule ou en votre compagnie, dans un panier prévu à cet effet, à la condition, bien sûr, qu'ils ne nuisent pas au confort des autres passagers !

Animal de compagnie : hôtel, restaurant et camping

Camping, hôtel, restaurant, votre chien ou votre chat peut ne pas être le bienvenu. Rien n'oblige en effet un hôtelier, un restaurateur ou un propriétaire de camping à accepter les animaux. Renseignez-vous au moment de la réservation.

Dans certains cas, lorsqu'ils sont acceptés, un supplément peut vous être demandé.

Dans les campings, lorsqu'ils sont acceptés, les animaux doivent obligatoirement être vaccinés contre la rage. Munissez-vous du carnet de vaccination.

Par ailleurs, dans les magasins d'alimentation, la présence des animaux est en général interdite. Il existe en effet un règlement sanitaire type qui précise que les magasins d'alimentation sont interdits aux animaux ; les dispositions de ce règlement se retrouvent dans tous les règlements sanitaires pris par les maires et les préfets. Cette interdiction s'étend aux marchés couverts ou libres.

Beaucoup de municipalités du littoral ont réglementé et limité l'accès des plages aménagées. Il faut vous renseigner à la mairie de votre lieu de séjour, et respecter les panneaux apposés à l'entrée des plages.