Le vélo à la conquête des régions

Le vélo à la conquête des régions

Les départements et régions qui ont su profité de la vogue du vélo, ont bénéficié d’un apport touristique inattendu. A la clé de ce succès : des infrastructures adaptées, véloroutes et voies vertes, susceptibles d’attirer ces nouveaux touristes une bonne partie de l’année.

Le vélo, c’est tendance ! Et pas seulement en ville, avec le développement des deux-roues en libre-service dans les grandes agglomérations.

Un million de cyclotouristes

En 2011, indique Atout France, l’agence de développement touristique de la France, plus d’un million de personnes ont enfourché leur vélo pour partir en vacances.

Un engouement pour le cyclotourisme qui a généré 1,9 milliard d'euros de recettes, chiffre qui pourrait doubler d'ici trois ans, et 16 500 emplois.

Des touristes plus dépensiers

2012 devrait s’annoncer encore plus favorable à ce mode de déplacement, propre et silencieux. Si l’offre des tour-opérateurs sur ce thème reste encore limitée au niveau national, les collectivités locales, régions et départements, ont bien compris tout le parti qu’elles pouvaient en tirer sur le plan touristique. D'autant qu’un touriste à vélo dépense plus qu'un voyageur classique, avec un budget de 61 à 75 € par jour, contre 54 € pour les autres, indique Atout France .

20 000 km de voies cyclables en 2020

Près de 7 000 km de véloroutes longue distance et voies vertes en site propre ont déjà été réalisées. 19 507 km, au total, devrait l’être d’ici  2020, dans le cadre du schéma national adopté fin 1998. Des régions comme la Bourgogne, la Loire, la Vendée ou le Centre ont déjà réalisé des tracés.

Entre 2012 et 2013, les cyclotouristes pourront aussi découvrir la Vélodyssée, un parcours de 1 256 km de Roscoff à Hendaye, l’Avenue verte London-Paris, sur 520 kilomètres, la Véloscénie Paris-Mont-Saint-Michel, sur 420 km, ou encore le Tour de de Manche et la Véloroute Rhin.

Se mobiliser pour l’avenir

Nul doute que les 16e Rencontres des Départements et Régions cyclables, les 27 et 28 septembre, à Nantes, permettront aux élus et agents des collectivités de se mobiliser pour assurer la mise en œuvre des projets dans la perspective 2020, au niveau national et européen.