Le drive shopping : le bon plan pour vos courses

Le drive shopping : le bon plan pour vos courses

Vous cherchez à échapper à la corvée des courses ? Essayez le drive shopping. L’intérêt est double : vous évitez les queues aux caisses, mais aussi les achats d’impulsion néfastes pour le porte-monnaie.

Intermédiaire entre l’achat en ligne et la visite au supermarché, le drive shopping a déjà séduit près de 20 % des consommateurs (sondage Harris Interactive de décembre 2012). Alors laissez-vous guider.

Commandé puis emporté 

Après avoir passé commande et réglé en ligne sur les sites de la grande distribution (Auchan, Casino, Carrefour, Leclerc…), vous prenez livraison de vos achats auprès du magasin ou de l’entrepôt. Prêts en général dans les deux heures, les produits sont chargés par le vendeur.  Ce service est le plus souvent proposé gratuitement.

Attention, dans le cas d’un retrait en magasin, on peut vous demander une contribution : par exemple, chez Intermarché, c’est gratuit la première fois, vous devez ensuite vous acquitter de 5 € de frais de préparation.

Un choix plus limité

À partir du catalogue proposé sur le site Internet, parfois réduit aux marchandises référencées dans le magasin, vous faites votre choix. Sont proposés les produits alimentaires courants et les articles volumineux (eau, lait, couches…), avec, en premier lieu, la marque du distributeur. Mais pas de vêtements ni de linge de maison.

Toutes les enseignes proposent maintenant des surgelés, certains les préparent dans des sacs de protection remplis dès que le véhicule du client passe la borne de livraison (Auchan). Les produits en promotion sont accessibles, parfois de façon limitée comme chez Super U, d'autres distributeurs en proposent propres au Drive (Carrefour).

Sept jours pour changer d’avis

À la différence de l’achat en magasin, vous bénéficiez d’un délai de rétractation de sept jours à compter de la livraison. Vous pouvez rendre vos achats et vous faire rembourser, sauf les produits frais et surgelés et ceux présentant une date limite de consommation.

Si des produits manquent alors que vous avez déjà payé, vous devez être remboursé dans un délai maximal de trente jours.