Le camping à l’heure du high-tech

Le camping à l’heure du high-tech

Confortable, pratique, efficace, économique et écologique : le matériel de camping bénéficie aujourd’hui des dernières évolutions technologiques.

Le camping a la cote : avec 98,8 millions de nuitées de mai à septembre 2008, la fréquentation de l’hôtellerie française de plein air était en hausse de 2,1 % par rapport à 2007, selon la Direction du tourisme.

Et ce sont les campings haut de gamme qui ont profité de cette croissance : en effet, aujourd’hui, camper ne signifie plus dormir "à la dure" dans une tente lourde et complexe à monter, et manger des boîtes tièdes à la lueur déclinante d’une lampe de poche dont les piles ont coulé…

Des équipements innovants

L’équipement de camping a bénéficié des dernières innovations : matériaux légers, solides, recyclés ou recyclables, technologies simplifiées, etc. À prix constant, confort, performances et qualité augmentent chaque année, et le matériel "basique" demeure peu onéreux.

Alors, si vous aviez délaissé le camping, nomade ou sédentaire, gageons que ces nouveautés vous redonneront l’envie de passer l’été au grand air…

Des tentes faciles à monter

Adieu les canadiennes ! Aujourd’hui, les tentes dôme sont très simples à monter. "Depuis une dizaine d’années, il n’y a plus de souci d’imperméabilité et c’est surtout sur le poids que l’on a progressé, explique Aymeric de Rorthays, directeur général du Vieux Campeur. Les tissus comme les arceaux sont de plus en plus légers et l’on trouve aujourd’hui un vaste choix de tentes de moins de 3 kg pour trois personnes !"

Légèreté, luminosité, ventilation, volume, rangements : le confort est devenu la norme. "Les tentes convertibles, dont le toit s’ouvre ou se ferme selon la chaleur nocturne, ont un grand succès", ajoute-t-il. Les tentes "2 Seconds" de Décathlon (à partir de 25,90 €) ont provoqué un bouleversement : comme leur nom l’indique, le temps du montage est de deux secondes, et le rangement

presque aussi rapide.

À l’opposé, les gigantesques tentes familiales font un retour remarqué grâce à des produits ingénieux, faciles à monter et de finition impeccable. À l’intérieur, tout le monde peut désormais s’offrir un matelas autogonflant. Auparavant encombrants, fragiles et onéreux, ils se sont considérablement améliorés. Dès l’ouverture de la valve, la mousse alvéolée du matelas se gonfle toute seule par aspiration de l’air (vingt-sept modèles de 15 à 194 €, Au Vieux Campeur).

Même constat du côté des sacs de couchage : les nouveaux matériaux, légers et compacts, ont permis aux sacs d’être plus confortables pour 1 kg en moyenne. Quelques marques proposent aussi des sacs de belle qualité garnis de polyester produit à base de bouteilles plastique recyclées.

De l'énergie en permanence

Finies les piles, vive l’huile de coude ! On assiste au grand retour des lampes à dynamo, de la minitorche à la grosse lanterne. Grâce à quelques tours de manivelle, on obtient de la lumière pour plusieurs minutes ou plusieurs heures selon les modèles.

Les ampoules ont été remplacées par des LEDs (diodes électroluminescentes), qui consomment peu et durent plus longtemps. Et d’une année sur l’autre, les prix baissent et la qualité et l’autonomie progressent !

Il existe aussi des radios à dynamo (Baladeo, 27,40 €) et même un rasoir dynamo (Nature et Découvertes, 29,90 €). Mais la vraie révolution vient des panneaux solaires, jusqu’alors réservés aux professionnels et que l’on voit aujourd’hui partout. De plus en plus d’appareils en sont équipés pour des prix raisonnables : torches, lampes, radios…

C’est surtout pour recharger les instruments dont nous ne savons plus nous passer, comme le téléphone portable, les appareils photo ou caméscopes numériques, l’ordinateur, le GPS, que le solaire est devenu indispensable. Qu’ils soient rigides, enroulables ou repliables, les panneaux solaires voient leur prix varier de 32 à 1 449 € (Au Vieux Campeur) selon l’encombrement, la capacité de charge et la technologie employée.

Des aliments à la bonne température

Les réchauds à gaz sont, depuis dix ans, de plus en plus élaborés : l’altitude, par exemple, n’est plus un problème. La gamme s’est élargie et propose une centaine de modèles, du petit basique au "Party Grill" de table (Camping Gaz, 72,90 €).

Côté froid, les encombrantes glacières rigides disparaissent peu à peu au profit de jolis sacs souples, de sacs à dos isothermes (à partir de 14,90 € chez Décathlon), ou de glacières électriques. Par exemple, la Power Box de Camping Gaz fonctionne sur un allume-cigare (prise 12 V) ou sur le secteur. Elle accepte les bouteilles d’1,5 litre et propose un compartiment "grand froid" qui rafraîchit les produits 23 °C en dessous de la température ambiante (30 litres, 139 €).

Rester propre

Plus question d’attendre un ruisseau glacé pour effectuer une toilette de chat ! Désormais, grâce aux douches solaires économiques, dont la couleur noire emmagasine la chaleur, on dispose toujours d’eau chaude : le modèle Frendo de Décathlon, un réservoir de 20 litres sans PVC, est fourni avec un robinet et une douchette (11,90 €).

Pour s’essuyer, rien de mieux que les nouvelles serviettes de toilette en microfibre. "Elles absorbent jusqu’à sept fois leur poids en eau, et, après essorage à la main, elles sèchent en quelques minutes et se compactent pour un encombrement minimum", explique-t-on au Vieux Campeur (à partir de 9,95 € en 40 x 80 cm).

Grâce aux gels bactéricides, vous n’avez plus besoin d’eau pour vous laver les mains. Ni le corps, d’ailleurs, grâce aux gants préimprégnés et biodégradables (4,90 € les quatre).