Jeux et jouets : achetez-les d'occasion

Jeux et jouets : achetez-les d'occasion

Pour gâter vos enfants sans peser lourdement sur votre budget, mettez-vous au troc de jeux et jouets.

Un nouveau jouet passionne l’enfant jusqu’à ce que – trop vite au goût de ses parents – il ne s’en lasse. Souvent sans avoir même eu le temps de l’user.

Braderies, bourses, Internet... achetez des jouets d'occasion

C’est pourquoi nombre de mairies organisent un peu avant Noël des bourses aux jouets d’occasion ou, dès les beaux jours, des braderies où il est possible de trouver de nombreux jeux et jouets en bon état.

En ligne aussi, sur des sites généralistes comme www.leboncoin.fr notamment, on retrouve un grand nombre de jeux pour tous les âges en parfait état.

Tel un inventaire à la Prévert, on découvre sur Internet un puzzle neuf ou des boules de pétanque à 3 €, ou encore un talkie-walkie à 35 €.

Fisher Price, Mattel, Berchet, Disney... toutes les marques classiques s’y retrouvent à prix réduit, tout comme les jeux vidéo et leurs consoles, avec une réduction de 30 % minimum.

Des jouets en pièces détachées aussi

Que les parents des petits passionnés de Playmobil, désespérés par la perte du pistolet du cow-boy ou du foulard rouge du Nordiste, sèchent les larmes de leurs bambins.

Il existe un gisement de pièces détachées sur le site www.aupaysdesenfants.com, qui propose plus de 5 000 pièces de la marque mythique. De quoi compléter un équipement ou de parfaire une collection.

Le troc des jeux vidéos

Les jeux vidéos neufs, à la durée d’utilisation toujours plus courte – une fois les embûches franchies, le désir s’émousse –, coûtent entre 35 et 70 € : une fortune pour un adolescent qui résiste mal à la tentation du piratage.

Le marché de l’échange offre une alternative plus intéressante encore que l’achat d’un jeu d’occasion, puisqu’il lui permet de renouveler souvent son stock en déboursant peu. Les magasins ayant pignon sur rue favorisent l’occasion mais proposent souvent des formules échange contre commission.

Cependant, c’est surtout sur Internet que l’on troque. Des sites ont mis en place un système de listes (Ce que j’ai / Ce que je veux) et de points, chaque jeu étant "coté".

Celui qui envoie un jeu, gagne des points qui lui permettent d’en recevoir un autre etc. Il reste à payer les frais de port. Les sites sérieux se sont dotés d’une charte de bonne conduite : interdiction d’échanger des jeux piratés, d’envoyer des galettes abîmées, d’oublier les éléments indispensables au fonctionnement (codes, documentation…).

Les ludothèques : de nouveaux jeux toute l’année

Le jeu permet à l’enfant de se construire en développant son imagination et en se confrontant aux autres.

Conçues comme des espaces culturels, au même titre que les bibliothèques, les 1 160 ludothèques répertoriées en France offrent aux enfants, aux ados, à leurs parents ainsi qu’aux personnes âgées un espace d’animation où découvrir et emprunter jeux et jouets pour une adhésion d’un montant modique.

Parmi leurs jeux préférés : Coco marteau, Pictureka, Risk express ou Torti-chenille. Fous rires garantis.

Coordonnées des ludothèques de France sur www.alf-ludotheques.org.