Des vacances en bateau ou en canoë

Des vacances en bateau ou en canoë

Les amateurs de vacances contemplatives ou sportives réaliseront leurs rêves en bateau ou en kayak, au fil des canaux et des rivières.

Des vacances tranquilles, sur l'eau...

Arpenter la terre ferme ne séduit pas tout le monde. Certaines familles apprécient de sillonner la France par ses canaux et ses rivières. Naviguer sur son petit bateau à 5 km/h au fil d’un paisible canal, c’est déjà se sentir un peu coupé du monde…

Les enfants sont ravis de se prendre pour de vrais marins, surtout s’ils peuvent tenir la barre eux-mêmes ! Quant aux plus petits qui ne savent pas nager, heureux de vivre dans une maisonnette flottante, ils supportent sans ronchonner leur gilet de sauvetage…

On s’arrête au gré des envies, n’importe où, pour visiter un village, emprunter un chemin de halage à vélo (accessoire indispensable !), faire une partie de pétanque ou taquiner le goujon… Des cartes fluviales très détaillées indiquent tout ce que l’on peut trouver le long des berges.

Seule contrainte : le point de départ pour prendre possession du bateau. Les quais sont situés loin des gares, ce qui nécessite une voiture pour s’y rendre. Ensuite, soit on conçoit son périple en boucle pour retrouver le véhicule, soit il faut prévoir un taxi pour le rejoindre.

Des étapes qui rythment la balade sur l'eau

Les circuits sont étudiés pour ne pas dépasser quatre à cinq heures de navigation par jour, passage des écluses compris. Ces étapes rythment la balade et permettent de lier connaissance avec les éclusiers ou avec les autres voyageurs.

Les bateaux, vedettes fluviales ou petites péniches, disposent d’une cuisine équipée, de sanitaires, de rangements, de chauffage, voire de climatisation. Ils peuvent accueillir de deux à douze personnes et se pilotent sans permis.

L’initiation à la conduite et au passage des écluses est facile ne prend pas plus d’une heure.

Le canoë-kayak, une aventure sportive pour les vacances

Qui n’a jamais rêvé de vivre comme Davy Crockett ? Partir le matin dans sa frêle embarcation, pique-niquer sur un banc de sable, s’effrayer un peu dans les rapides, plonger dans les piscines naturelles et dormir sous la tente la tête farcie d’images de paysages sauvages… C’est la magie des descentes en canoë-kayak !

Réservées aux enfants sachant nager, ces randonnées s’effectuent sous plusieurs formes : en totale liberté pour les plus aventureux, en groupe avec un guide, ou en mode semi-organisé (pas d’accompagnateur mais hébergement réservé, y compris les bivouacs dans les lieux très fréquentés, topo-guide, trajet de retour).

Un conseil : mieux vaut en pleine saison privilégier des régions moins touristiques que les gorges de l’Ardèche ou du Verdon. Il existe 25 000 km de parcours navigables en France…

Toutes les adresses pour partir en vacances sur l'eau

En bateau

En canoë-kayak