Comment repérer une contrefaçon ?

Comment repérer une contrefaçon ?
8,8 millions d'articles ont été saisis en 2014, dont 1,5 million commandés sur Internet. - © ttatty

Lors de la troisième journée nationale de destruction de la contrefaçon, plusieurs centaines de milliers de produits contrefaits ont été détruits jeudi 5 novembre dans une vingtaine de villes. A cette occasion, notre expert vous donne les clés pour détecter les contrefaçons. 

La question d'Anne C. (Tourcoing): Je voudrais acheter un sac à main sur internet. Comment être sûre que ce n’est pas une contrefaçon ?

La réponse de Nadine Badonneau, responsable du service contrefaçon à la Direction générale des douanes : 

Sachez que les contrefaçons ne sont plus réservées aux produits de luxe ou de grandes marques. Tous les articles de consommation courante qui se vendent bien sont susceptibles d’être copiés. Les contrefaçons saisies actuellement par les  services des douanes concernent aussi bien les soins corporels, les jouets, les articles de sport que la téléphonie. Et même les titres-restaurants !

Pour vous assurer qu’il ne s’agit pas d’un faux, vérifiez que le site marchand est officiel. Les photos des articles et les logos de la marque ne constituent pas des garanties suffisantes. Le prix affiché n’est pas non plus un signe d’alerte : les faux articles vendus sur Internet sont pratiquement au même prix que les vrais. La présence d’un mode de paiement sécurisé par carte bancaire est davantage un critère de fiabilité, tout comme l’indication d’un service client, avec des coordonnées postales et téléphoniques facilement vérifiables.

Un produit contrefait peut présenter un risque pour la sécurité du consommateur s’il contient des substances toxiques, car il est fabriqué en dehors des circuits légaux et sans normes de fabrication.

L’achat d’une contrefaçon constitue un délit. Le service des douanes peut demander au consommateur de lui retourner le produit et lui opposer le paiement d’une amende allant jusqu’à deux fois le prix de l’authentique. 

Vérifiez la fiabilité du site marchand sur contrefacon.fr. Si un produit vous y paraît contrefait, vous pouvez alerter le ministère de l’Intérieur via son portail de  signalement de contenus illicites de l’Internet : internet-signalement.gouv.fr.