Comment faire estimer la valeur d'un objet ?

Comment faire estimer la valeur d'un objet ?

Comment faire évaluer le prix d'un meuble ou d'un tableau ? Chantal Pescheteau-Badin, commissaire-priseur à Paris, répond à vos questions.

Comment connaître la valeur d'un objet de façon pratique et fiable ?

Il faut s'adresser à un commissaire-priseur. C'est un généraliste du marché de l'art et un spécialiste de l'estimation des objets, la "prisée".

Dans le cas où il n'est pas sûr de son jugement, il fait des recherches et s'entoure au besoin du conseil d'experts plus pointus dans certains domaines que d'autres, la calligraphie chinoise, les estampes japonaises, la céramique islamique, etc.

Une première approche consiste à lui envoyer des photographies ainsi que les dimensions et la description de l'état de l'objet.

Pour les personnes qui habitent la région parisienne ou s'y rendent, la Compagnie des commissaires-priseurs de Paris procède à des estimations verbales dans ses locaux de Drouot Estimations (7 rue Drouot, à Paris, dans le 9e arrondissement).

Combien coûte cette estimation ?

Elle est gratuite. Cette opération fait partie de la mission de service public du commisaire-priseur.

Depuis début 2002, une nouvelle réglementation des ventes aux enchères publiques est entrée en vigueur (changement du statut du commissaire-priseur et fin de son monopole). D'une charge à une profession libérale comme les autres, la concurrence établit désormais les règles du jeu.

Une fois l'objet estimé, pourrai-je le vendre au prix que l'on m'a indiqué ?

En principe, oui. Nous avons la prudence d'établir une estimation qui correspond au prix minimal que nous pensons obtenir en vente publique.

Et en espérant qu'au jour de la vente, le jeu des enchères optimisera au mieux ce prix. Cela dit, le propriétaire d'un objet peut toujours fixer au commissaire-priseur un montant au-dessous duquel il ne souhaite pas vendre. S'il ne l'atteint pas, l'objet sera alors "ravalé", c'est-à-dire retiré de la vente.

Après la vente aux enchères, quels seront les frais à ma charge ?

Il faut prévoir entre 10 et 15 % du prix de vente, plus la TVA à 19,60 % sur ce pourcentage.


Ce montant n'inclut pas les honoraires du commissaire-priseur, les frais de publicité de la vente (photos et insertion d'encarts dans les journaux), les frais de catalogue et les honoraires de l'expert.

Où trouver un spécialiste près de chez moi ?

Pour trouver un professionnel près de chez vous, vous pouvez consulter la liste complète, disponible à la Chambre nationale des commissaires-priseurs (13 rue de la Grange-Batelière - 75009 Paris; tel. 01 47 70 89 33).

Pour Paris, à la chambre de la Compagnie des commissaires-priseurs de Paris (9 rue Drouot - 75009 Paris; tel. 01 48 00 20 66).