15 idées d'hébergement de vacances à petits prix

15 idées d'hébergement de vacances à petits prix

Avec le développement de l’échange ou de l’économie collaborative, de nombreuses formules de logements de vacances à petits prix s'offrent désormais à toute la famille.

1 - Camper sous une yourte

Tipi, tente mongole ou berbère apportent un goût d’aventure au séjour familial dans un espace confortable, équipé de vrais lits. Comptez entre 600 et 850 € la semaine pour quatre personnes. À retrouver sur destinationailleurs04.com ou tipis-indiens.com.

2 - Se faire héberger chez l’habitant

Pour s’immerger dans une nouvelle région ou découvrir un nouveau pays, dormez chez des personnes du cru ! Il existe de nombreuses plateformes de mise en relation de particulier à particulier pour des locations de courte durée : AirbnbSejourningWimdu ou HouseTrip. Tous prélèvent une commission sur le propriétaire (de 3 % à 15 %), une autre sur le locataire (de 3 % à 4 %) et les hébergeurs sont notés.

3 - Devenir gardien de maison

Pourquoi ne pas garder une maison pendant les vacances, plantes, chien et poules compris ? Les sites de home sitting (gardiennage de maison) mettent en relation propriétaires soucieux du bon entretien de leur habitation pendant leur absence et des couples de seniors bénévoles désireux de s’éviter des frais d’hôtel. Contacts sur ani-maison.asso.frani-seniors.comdomsitting.frhomesitting.frilidor.com ou vacancetranquille.fr.

4 - Échanger sa maison

Locataire ou propriétaire, économisez le prix d’une location en échangeant votre logement. Cela suppose d’accepter qu’un étranger s’installe chez vous, comme s’il était chez lui, et de laisser votre maison et celle que vous occuperez dans un état impeccable. Inutile de vider tous les placards, une partie des penderies et une étagère par chambre suffisent. Certains sites spécialisés facturent leurs prestations (entre 75 et 225 €) mais apportent un gage de sérieux : bovile.comhomelink.frintervac.fr ou trocmaison.com.

5 - Tester les auberges de jeunesse

Il n’y a pas d’âge limite pour fréquenter les auberges de jeunesse ! Outre les dortoirs, elles proposent des chambres, certaines adaptées aux familles, à petits prix : 22 € par personne à Cherbourg, 23 € à Marseille ou moins de 10 € à l’île Maurice. Renseignements sur fuaj.orghostelworld.com ou hostelbookers.com.

6 - Camper chez le voisin

Entre camping sauvage et hébergement en structure professionnelle, des sites comme gamping.fr, entre autres, permettent de bivouaquer moins cher ou de se faire un petit revenu en offrant son carré d’herbe aux vacanciers. À partir de 10 € par nuit.

7 - Choisir les bed and breakfast

35 € la nuit, petit déjeuner inclus, à Barcelone, ou 46 € à Londres… Le bed and breakfast allie confort et contact à petit prix. Idéal lorsqu’on voyage seul. Annonces sur bedycasa.comchambreshotes.frbedandbreakfast.comchambresdhotes.org.

+ d'infos 
Gastronomie : repas chez l’habitant gratuits ou à des tarifs raisonnables, sur livemyfood.com.
Chat pour chat : le site animal-fute.com met en relation les propriétaires d’animaux prêts à échanger la garde de leur animal de compagnie pendant leurs vacances respectives.

8 - Préférer les séjours nature

Séjourner en pleine nature… un rêve d’enfant ! En camping, pour 30 € par personne et par nuit, sur huttopia.com ; dans une cabane, à partir de 100 € par nuit et par personne, sur lacabaneenlair.com ; ou dans un gîte 100 % nature, entre 225 et 500 € par semaine, sur ecotourisme.gites-de-france.com.

775 € : c'est le budget moyen consacré aux vacances par les Français en 2014 (763 € en 2013). Source : institut CSA (juin 2014).

9 - Échanger des nuits

Créé en 2013, le nightswapping permet de passer une nuit gratuitement dans des milliers de logements de particuliers à travers le monde. Plus vous accueillez de voyageurs chez vous, plus vous accumulez de points utilisables pour être reçu à votre tour par des milliers d’hébergeurs dans une cinquantaine de pays. Comptez 10 € de frais de mise en relation pour le voyageur au moment de la validation de la nuitée sur nightswapping.com.

10 - S’engager dans l’hébergement solidaire

Les systèmes d’échange local ou SEL sont des associations militantes qui coordonnent des échanges de services, de biens et de savoirs entre particuliers. L’idée est venue ensuite de troquer des hébergements entre membres de ces SEL pour découvrir la France, la Suisse, la Belgique, le Canada ou la Nouvelle-Zélande sans rien dépenser pour son séjour. Pour avoir accès au fichier des hébergeurs, il suffit d’adhérer (7 € pour l’année) à route-des-sel.org.

11 - Trouver un coin de canapé

L’hospitalité revient en force. Si vous voyagez seul ou en couple et que vous êtes prêt à vous contenter d’un coin de canapé, vous pouvez rejoindre la communauté des « couchsurfeurs ». Sur couchsurfing.com, ils sont déjà près de 4 millions à travers le monde, dont 21 % aux États-Unis, à accueillir des inconnus pour le simple plaisir de la rencontre.

+ d'infos 
Guides : visite guidée gratuite de grandes villes, rens. sur local-trotter-strasbourg.com, bigapplegreeter.orgmyworldguide.net.
Espéranto : les jeunes adeptes de cette langue universelle se reçoivent gratuitement pour pouvoir pratiquer : esperanto-jeunes.org.

12 - Opter pour le wwoofing

À condition d’effectuer quelques travaux à la ferme, on vous offrira gîte et couvert. Cela s’appelle le wwoofing, pour willing workers on organic farms (wwoof.fr). Seule condition : souhaiter sincèrement découvrir le quotidien et le travail de vos hôtes qui, en échange, vous initieront aux techniques de l’agriculture biologique ou de l’éco-construction. Le mouvement, qui existe dans une centaine de pays dont la Chine, le Ghana ou le Japon, rassemble 6 000 hôtes sur les cinq continents.

13 - Utiliser le troc de maisons différé

Ni abonnement ni frais de transaction avec Guest to guest, service d’échange de maisons flexible. Dans un troc standard, vous devez faire coïncider les dates de vos vacances et celles de votre locataire. Ici, chaque fois que des hôtes occupent votre maison, ils vous notent et vous cumulez un nombre de points utilisables à votre convenance, auprès des membres de ce réseau social étendu dans 179 pays.

14 - Penser aux annonces De particulier à particulier

L’entreprise De Particulier à particulier met en relation propriétaires et locataires via ses petites annonces depuis trente ans et dispose d’un site dédié aux vacanciers. Négociation et paiement s’effectuent sans intermédiaire.

15 - Réserver longtemps à l'avance

Si vous êtes sûr de vos dates, réservez vos hébergements au moins deux mois, voire un an à l’avance. À la clé, des réductions de 5 à 30 % . Ce système est pratiqué par des clubs de vacances (offres de Belambra Clubs ou du Club Med) mais aussi par des agents de voyages (Havas Voyages ou Look Voyages) et des croisiéristes (Costa Croisières…).