15 astuces pour voyager sans trop dépenser

15 astuces pour voyager sans trop dépenser
Des solutions pour voyager sans trop dépenser - © andresr

Troc, covoiturage, bon timing de réservation… Des solutions pour voyager avec un petit budget.

1 - Comparer les prix des vols

Évaluez les offres sur les sites de voyagistes (Opodo, Expedia, Go Voyages) ou de comparateurs (Liligo, Skyscanner, Kayak, Bravofly). Faites vos recherches en navigation privée (à régler dans les préférences de votre navigateur) afin de désactiver les cookies qui suivent vos recherches sur Internet et influent sur les prix : ils augmentent avec le nombre de vos visites !

2 - Voyager avec les compagnies low cost

Les compagnies low cost proposent des tarifs très concurrentiels grâce à des coûts d’exploitation resserrés : aéroports éloignés, pas de service à bord… Attention aux services à payer en plus : choix de sa place, bagage en soute, retards ou annulation non indemnisés… Mais, si vous voyagez léger et à dates flexibles, cela vaut vraiment le coup !

3 - Réserver au bon moment

Réserver trop tôt n’est pas toujours avantageux : pour un vol intérieur, il suffit de s’y prendre huit semaines à l’avance et cinq à sept mois pour un long courrier. Les meilleurs prix sont proposés en milieu de semaine (prise en compte des annulations des week-ends, fréquentation plus faible des sites). Allez sur algolfly.fr : ce site compare les prix et vous signale le meilleur moment pour acheter.

4 - Économiser sur les trajets vers les aéroports

Les transferts depuis ou vers les aéroports sont chers… Avec WeCab (taxis G7) ou CityzenCab, partagez les frais de taxi avec d’autres passagers. Utilisez les voitures de transport avec chauffeur (VTC) qui proposent des forfaits à prix fixes (Chauffeur privé, Le Cab, Uber…). Enfin, si vous allez à l’aéroport avec votre propre voiture, laissez-la en location à Carnomise jusqu’à votre retour, vous gagnerez 50 % des revenus par jour de location !

+ d'infos
Assurance : avec un paiement par carte bancaire, vérifiez si vous bénéficiez d’une assurance annulation.
Autoroutes : souscrivez au service de télépéage Liber-T (15 €/an env.) et passez plus vite.
Promotions : des codes promos pour des vols et des séjours sur le site achetergagnant.com.

5 - Acheter tôt son billet de train

Pour payer ses billets au meilleur prix, il faut s’y prendre tôt, en guettant les jours de mise en vente des billets à tarif réduit ou en activant une alerte sur voyages-sncf.com. Le 16 juin se sont ouvertes les ventes des iDTGV pour l’hiver avec plus de trente villes à partir de 19 €. Les réservations des Prem’s (billets à prix très réduits sur des TGV normaux) s’effectuent trois mois à l’avance (par exemple, début avril pour l’été).

6 - Opter pour des billets de train d’occasion

Rachetez des billets non échangeables et non remboursables sur Troc des trains, Zepass, ou Kelbillet : c’est légal, facile et économique ! Attention, certains billets Internet (Prem’s, iDTGV) ne doivent pas avoir été imprimés avec le nom et la date de naissance de l’acheteur. Et, si les relations entre particuliers vous inquiètent, leguichet.fr se charge des transactions, moyennant une commission fixe de 5 €.

7 - Préférer les trains à petits prix

Si un départ depuis Marne-la-Vallée ne vous pose pas de problème, reliez sept gares TGV (Aix-en-Provence, Avignon, Lyon, Marseille, Montpellier, Valence, Nîmes) à prix cassés avec les TGV Oui Go : de 10 à 85 € pour les adultes et 5 € pour les moins de 12 ans. Attention, les gares ne sont pas toujours en centre-ville, il n’y a pas de wagon bar et les passagers ne peuvent prendre qu’un seul bagage format cabine.

8 - Penser au billet de congé annuel

Salarié, travailleur indépendant, fonctionnaire, exploitant agricole, demandeur d’emploi ou retraité peuvent bénéficier d’un billet de congé annuel offrant 25 % de réduction sur un aller-retour d’au moins 200 km, pour eux et les membres de leur foyer. La demande se fait via un formulaire disponible en gare avec des parties à remplir par l’employeur, Pôle emploi ou la mairie. Si le trajet débute en période bleue (hors TGV) ou si la moitié du billet est réglée en chèques vacances, la réduction monte à 50 % !

+ d'infos
Covoiturage et train : avec l’application gratuite Mister Train, contactez les passagers de votre train et organisez un covoiturage.
Enfants : choisissez les taxis proposant des rehausseurs gratuits sur réservation, comme Family Cab G7.

9 - Partager sa voiture

Le principe du covoiturage est connu : vous vous inscrivez sur un site pour proposer un trajet avec votre véhicule ou pour être passager d’une voiture. Cela vous permet de partager les frais d’essence et de péage. Résultat : des tarifs imbattables, surtout aux périodes où la SNCF n’est pas concurrentielle, les vendredis et dimanches soir. Les sites peuvent assurer les transactions financières ou noter conducteurs et passagers : blablacar.fr, carpooling.fr, covoiturage-libre.fr

10 - Louer une auto à petit prix

De plus en plus de particuliers se lancent dans la location de leur propre véhicule pour couvrir leurs frais d’entretien et d’assurance. Profitez-en : vous paierez jusqu’à 40 % moins cher que pour une location classique. Avec les sites ouicar.fr et drivy.com, les échanges sont encadrés et assurés. Si vous préférez les loueurs traditionnels, utilisez des comparateurs de prix et mettez-les en concurrence : locationdevoiture.fr, rentalcars.com, bsp-auto.com

120 km/h sur l’autoroute (au lieu de 130 km/h), c'est 4 litres de moins sur un Paris-Lyon.

11 - Dénicher le carburant le moins cher

Avant de voyager, utilisez les comparateurs de prix sur Internet ou sur des applications pour smartphone. Le gouvernement a créé un site, prix-carburants.gouv.fr, sur lequel les stations distribuant au moins 500 m3 sont obligées de déclarer leurs prix. Même principe sur carbeo.com, avec en plus un service de géolocalisation via l’application Carbeo. Sur zagaz.com (et l’application Zagaz), les prix sont relevés par les usagers. L’application Refuel+ offre la géolocalisation des pompes discount en temps réel.

12 - Tenter le camping-car

Avec le camping-car, vous voyagez en économisant sur l’hébergement et la restauration. Pour réduire encore plus les coûts, louez le camping-car d’un particulier sur jelouemoncampingcar.com, wikicampers.fr ou directcampingcar.com. Les prix sont environ 30 % moins chers que chez un loueur, avec les mêmes garanties d’assurance et de rapatriement.

+ d'infos
Comparateur : évaluez les coûts et les temps de trajet en train, voiture ou avion sur mytripsetvoyages-sncf.com.
1 € le trajet : sur driiveme.com, vous rapatriez une voiture louée, et le trajet ne vous coûtera que 1 €.

13 - Parcourir l’Europe en bus

Le bus est le moyen le plus économique de sillonner l’Europe… si l’on a le temps. Car pour un Paris-Londres à 19 €, il faut compter neuf heures, et vingt-cinq heures pour un Limoges-Cardiff à 44 € ! Il existe trois compagnies : Eurolines, le leader, avec 600 destinations en France et dans toute l’Europe, iDBus, filiale de la SNCF, et Megabus, une compagnie écossaise low cost.

14 - Traverser la mer pas cher

Pour rejoindre des îles depuis le continent, le ferry coûte moins cher que l’avion et évite d'avoir à louer une voiture à l’arrivée (aferry.fr, euromer.com, ferry.voyages-sncf.com). Si vous souhaitez louer un bateau de plaisance à prix raisonnable, allez sur les sites de locations entre particuliers : sailsharing.com, boaterfly.com, clickandboat.com, nautlidays.com, samboat.fr

15 - Profiter des ventes de dernière minute

Si vous n’avez pas de contraintes familiales ou professionnelles, bénéficiez des ventes de dernière minute provenant de déstockages et d'annulations de billets d’avion (lastminute.com, easyvols.fr, opodo.fr, bourse-des-vols.com…). Soyez souples sur les destinations et les dates et n’espérez pas trouver quatre billets pas chers pour la Corse début juillet… L’application pour smartphones Départ demain propose des « ultradernières minutes » jusqu’à –70 %, avec des offres le jeudi soir pour un départ dans les douze à trente-six heures.