Réduire sa facture d’énergie

Réduire sa facture d’énergie
Changer d’opérateur d’électricité et de gaz peut faire réaliser de substantielles économies. - © Jovanmandic

Des travaux de modernisation, du matériel en bon état et l’achat de gaz et d’électricité au meilleur tarif sont la garantie d’un budget parfaitement maîtrisé.

Contenir ses dépenses de chauffage

Dans un logement, la réalisation de travaux pour empêcher les fuites thermiques s’amortit vite au fil des années. Pour une maison, il est important d’isoler la toiture sous la charpente ou les combles, afin de maintenir l’air chaud à l’intérieur – plus léger que l’air froid, il a en effet tendance à monter. Tablez sur une dépense de 10 à 90 € le m2 selon la qualité de l’isolant.

De même, remplacer les vieilles fenêtres par de nouvelles huisseries équipées de double vitrage évite les déperditions de chaleur. Et le soir, fermer tout simplement volets et rideaux participe aussi à l’économie d’énergie. Les murs de la maison peuvent être isolés à l’intérieur, avec l’inconvénient de réduire légèrement la surface habitable. Prévoyez une facture entre 10 et 50 € par m2.

L’isolation extérieure reste la meilleure solution, mais c’est la plus onéreuse. Elle peut être réalisée en plusieurs étapes, par exemple en s’attaquant d’abord aux murs situés au Nord ou exposés aux vents dominants.

Vous pouvez bénéficier du crédit d’impôt pour la transition énergétique qui vous donne droit à une déduction de 30 % du montant des dépenses (hors main-d’œuvre), à condition que les travaux soient éligibles et qu’ils aient été effectués par un professionnel labellisé RGE (reconnu garant de l’environnement).

Ce montant est plafonné à 8 000 € pour une personne seule et à 16 000 € pour un couple soumis à imposition commune (majoration de 400 € par personne à charge, 200 € pour enfant en résidence alternée).

Électricité et gaz : comparer les offres

Changer d’opérateur d’électricité et de gaz peut faire réaliser de substantielles économies. Désormais, à côté des enseignes historiques EDF et Engie (anciennement GDF-Suez), il existe une quinzaine de fournisseurs : Alterna, Antargaz, Direct Énergie, Dyneff, Énercoop, Énergem, Énergies du Santerre, Eni, Lampiris, Lucia, Planète Oui, Proxelia...

Utiliser le comparateur mis en place par le médiateur de l’énergie permet de balayer toutes les offres disponibles près de chez soi (comparateur-offres.energie-info.fr ou 0 800 112 212, appel gratuit d’un poste fixe, du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 18 heures).

Avant d’arrêter votre choix, vérifiez si le tarif de votre contrat est fixe ou indexé. Un prix fixe ne varie pas pendant la durée convenue par le contrat (un, deux ans, etc.) ; à l’inverse, un prix indexé évolue en fonction d’une valeur de référence indiquée dans le contrat.

Commander du fioul au meilleur prix

Chauffer sa maison au fioul revient en moyenne à 1 360 € par an. Réduisez la note en achetant groupé. Les associations de consommateurs UFC-Que Choisir locales d’Alsace, de Lorraine, du Nord-Pas-de-Calais et de Rhône-Alpes ont lancé, l’hiver dernier, un appel au rassemblement des habitants chauffés au fioul, en vue d’obtenir des prix négociés pour une livraison collective. L’hiver prochain, l’opération sera étendue à toute la France (Inscription sur choisirsonfioul.fr).

En vous renseignant sur le prix du fioul dans votre région et en créant des alertes sur le site de Total, fioulmarket.fr, vous pouvez également profiter des ventes flash et acheter au meilleur moment.

Facture d’eau : comment payer moins

Une chasse d’eau qui fuit libère 80 litres d’eau par heure, un robinet qui laisse échapper un filet d’eau 60 litres, ou qui goutte 4 litres. Traquez toutes les fuites en relevant le compteur le soir et en vérifiant si le même chiffre s’affiche le lendemain matin. Remplacez votre vieille chasse d’eau, qui consomme 9 à 10 litres, par un système à deux vitesses – 3 et 6 litres –, vos robinets mélangeurs par des mitigeurs, et adoptez les douchettes éco à jet plus fin, au débit moindre.

Dans une maison, utilisez les eaux de pluie pour arroser le potager ou la pelouse, ou laver la voiture. Un récupérateur en polyéthylène, très opaque, limitera le développement des bactéries (à partir de 99 €). Grâce à une pompe électrique, vous pourrez puiser l’eau facilement sans avoir à remplir des arrosoirs.

Facture d’électricité : 5 gestes pour la faire baisser

Benjamin Fallais, président de l’association Conseils thermiques

1 Éteindre les appareils en veille (téléviseurs, ordinateurs, etc.). La box de la télévision, par exemple, consomme en veille presque autant (80 %) que lorsqu’elle fonctionne !

2 Remplacer ses ampoules basse consommation par des LED. Pour le même prix, elles durent trois fois plus longtemps.

3 Dégivrer réfrigérateur et congélateur au moins deux fois par an : il suffit de 1 mm de givre sur les parois pour augmenter la consommation de vos appareils de 5 %.

4 Tester les joints de porte du réfrigérateur et du congélateur pour éviter les déperditions de froid : fermer la porte sur une feuille de papier et tirer. Si elle glisse facilement, il faut changer le joint.

5 N’utilisez son sèche-linge que c’est lorsque c’est vraiment indispensable. Ces appareils, à évacuation ou à condensation, sont extrêmement énergivores.