Ce qui change au 1er mars

Ce qui change au 1er mars
Les prix de nombreux paquets de cigarettes vont progresser de 1 € ou approximativement. - © bensib

Découvrez trois mesures susceptibles de vous concerner le mois prochain, à partir de jeudi.

Baisse de 3 % des tarifs réglementés du gaz

Les tarifs réglementés du gaz, pratiqués par Engie et des régies locales de distribution, diminuent en moyenne de 3 % par rapport à février.

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a, dans une délibération publiée mardi 27 février, accepté la formule tarifaire proposée par le groupe pour le mois prochain.

Un client moyen va voir le montant de sa facture annuelle, hors taxes et contribution tarifaire d’acheminement (CTA), reculer de :

  • 1 % pour la cuisson ;
  • 1,8 % pour la cuisson et l’eau chaude ;
  • 3 % pour le chauffage ;
  • 3,5 % pour la petite chaufferie.

« Depuis le 1er janvier 2015, les tarifs réglementés de vente de gaz ont en moyenne baissé de 13,7 % », rappelle la CRE.

Nouveau montant de la vignette Crit’Air

Le coût de la vignette Crit’Air, obligatoire pour utiliser un véhicule dans certaines grandes villes, diminue, de 4,18 à 3,62 € frais postaux inclus.

Le nouveau montant « s’applique aux demandes de certificat qualité de l’air formulées » à compter du 1er mars, indique l’arrêté paru le 18 février au Journal officiel qui prévoit la mesure.

Hausse des prix du tabac

Les prix de nombreux paquets de cigarettes vont progresser de 1 € ou approximativement, effet de l’augmentation des taxes que les fabricants ont répercutée partiellement ou en totalité.

Le gouvernement a homologué, dans un arrêté publié le 4 février au Journal officiel, les prix qui seront proposés dès le 1er mars. Son objectif est de dissuader la consommation de tabac.