Lunettes moins chères sur Internet?

Lunettes moins chères sur Internet?
Le Web pour des lunettes, c’est moins de service, mais un rapport qualité/prix avantageux. - © gpointstudio

La mesure de l’écart pupillaire est indispensable pour bien commander ses lunettes en ligne. Désormais, elle sera obligatoirement indiquée sur l’ordonnance. Reste à choisir le bon site.

Comment savoir si le site de vente en ligne est sérieux ?

Il existe trois types de sites :
– les pure players (qui ne vendent que sur Internet),
– ceux qui ont des magasins partenaires
– et les sites des grandes marques d’optique.

Dans tous les cas, assurez-vous que le site a bien reçu l’agrément de la Sécurité sociale, faute de quoi vous ne pourrez percevoir aucun remboursement. Les sites dont l’adresse web commence par https garantissent, en plus de la confidentialité des données personnelles et médicales dès le début de la connexion, un paiement sécurisé.

3 ans : c’est le délai moyen d’un changement de lunettes de vue par les Français. Source : Planetoscope.

Montures et verres vendus sur Internet sont-ils de même qualité qu’en magasin ?

A priori oui, s’ils portent le marquage CE, garant de leur qualité. Emmanuel Gréau, président et cofondateur du site Direct-Optic, assure d’ailleurs qu’on trouve « les mêmes offres sur le site que dans les six magasins de sa société : des verres français et des lunettes montées à Nantes ou à Séoul ». Chez Sensee.com, même réponse : « Les verres proposés proviennent de sociétés connues et réputées pour leur fiabilité. » Quant à Marc Adamowicz, président fondateur de Happyview.fr, il certifie que ses deux fournisseurs de verres sont européens et que tous les verres sont contrôlés par un laboratoire français indépendant.

Les mêmes traitements (antireflets, antirayures, photochromiques…) sont aussi possibles. En revanche, les opticiens en ligne ne proposent que très rarement les corrections extrêmes (au-delà de – 8 et de + 6 dioptries). Le centrage des verres progressifs est aussi moins personnalisé qu’en magasin puisqu’il est calculé selon des mesures « forfaitaires ». Quant aux montures, il est pratiquement impossible de trouver deux modèles identiques pour les comparer ; elles peuvent être ressemblantes sans avoir les mêmes références.

Quelle économie espérer sur le Web ?

Elle peut être assez importante surtout en cas de mauvaise vue, car le prix des verres est le même, quelle que soit la correction. Chez Happyview, on affirme que l’internaute gagne entre 300 et 500€ sur sa paire de lunettes. Confortvisuel garantit le remboursement à ceux qui trouvent leurs verres moins chers ailleurs et Easy-verres promet des lunettes à moitié prix. Jean Polier, son fondateur, met aussi en avant « le tiers payant en temps réel avec une vingtaine de mutuelles, ce qui permet le plus souvent au client de recevoir son coffret chez lui sans avoir déboursé un centime ».

Est-il possible d’essayer différentes montures ?

Tous les sites le proposent, en version virtuelle, quelquefois dans un magasin ou encore à domicile. L’internaute peut ainsi recevoir jusqu’à cinq montures (sans verres) chez lui, pour les essayer en toute tranquillité et demander l’avis de ses proches. En général, ce service, sans obligation d’achat, est facturé 5€, déduits de la commande.

Quel remboursement peut-on attendre ?
Face à la faiblesse de la prise en charge par l’Assurance maladie, les complémentaires santé viennent à la rescousse. Mais, depuis le 1er avril 2015 (décret n° 2014-1374 du 18novembre 2014, article R. 871-1 du code de la Sécurité sociale), la prise en charge de ces complémentaires sera limitée à une paire de lunettes tous les deux ans (un an pour les enfants ou en cas d’évolution de la vue). Le montant du remboursement de lunettes équipées de verres simples sera compris entre 50 et 470 € (selon la correction). Pour les verres complexes, le remboursement plancher est fixé à 200€, et le plafond à 750€ (850€ pour les verres plus complexes). Toutes les montures sont prises en charge à hauteur de 150€ maximum.
Pour les contrats souscrits avant avril 2015, ces mesures s’appliquent au gré des renouvellements de contrat, et au plus tard le 31décembre 2017.

Une fois l’achat effectué, peut-on changer d’avis?

Tous les sites prévoient une garantie « adaptation » de trente jours, comprenant un remboursement ou un échange gratuit des lunettes durant cette période.

Quel est le délai pour recevoir ses lunettes?

La livraison est effectuée entre huit et douze jours ouvrés à partir du moment où le dossier est complet. Elle est généralement gratuite dans les magasins partenaires ou magasins de la marque, dans les points relais, et à domicile en Colissimo (sous 48 heures). Un surcoût est demandé pour une livraison express, le lendemain chez soi.

Si les montures ne sont plus ajustées, à qui s’adresser?

Chaque site propose un numéro de téléphone (sans surcoût) pour joindre un opticien ou/et un service de discussion en ligne. Une garantie assistance, généralement d’un an, permet de bénéficier de petites réparations gratuites, telles que l’ajustage des branches, le nettoyage ou le changement des plaquettes qui maintiennent les lunettes sur le nez.

Exemples d’offres proposées sur Internet
Correction (en dioptries) de - 8 à + 4,5, monture et verres unifocaux standards : Happyview, à partir de 39€ ; Sensee, à partir de 29€ ; Confortvisuel, à partir de 39€, Direct-optic, à partir de 19€ ; Krys, à partir de 39€ ; Easy-verres, à partir de 78,95€.