Lunettes : comparez les prix facilement

Lunettes : comparez les prix facilement
D’un opticien à l’autre, les prix des verres peuvent varier du simple au double. - © EmirMemedovski

L’association de consommateurs UFC-Que choisir dénonce les écarts de prix faramineux existant sur le marché de l’optique et met en ligne un comparateur des devis optiques. Son accès est gratuit jusqu’à la fin du mois de février.

En 2016, les Français ont dépensé 6,2 milliards d’euros pour leurs achats de lunettes. Ce budget reste le plus élevé des pays riches, avec un prix moyen de 316 € pour une monture équipée de verres simples, et de 613 € avec des verres progressifs. Problème, pour une même correction, les prix des verres peuvent varier du simple au double selon les opticiens, déplore l’UFC-Que Choisir qui vient de mettre en ligne un comparateur des devis optiques.

A partir de 215 000 devis collectés en 2016 et 2017 auprès de 34 organismes de complémentaires, l’association de consommateurs a ainsi relevé qu’une même paire de verres simples pour un enfant peut coûter « de 126 € à 257 € (hors montures) ». Pour un adulte équipé de verres progressifs haut de gamme, l’écart de prix va jusqu’à 300 € (de 399 € à 711 €).

Vu les niveaux de prix, et malgré les remboursements des complémentaires santé, « 90 % des consommateurs couverts par une assurance individuelle ont un reste à charge, parfois très élevé », précise l’UFC-Que Choisir. C’est pourquoi elle propose en accès libre jusqu’à la fin du mois de février un comparateur des devis optiques.

Le comparateur est gratuit jusqu’à fin février

Il permet de vérifier le prix des verres progressifs ou unifocaux par rapport aux prix pratiqués par les autres opticiens. Pour l’utiliser, il suffit de renseigner les informations suivantes :

  • vous avez une ordonnance de votre ophtalmologiste ou un devis de votre opticien ;
  • la correction optique (sphère, cylindre, axe, addition) ;
  • la teinte des verres ;
  • et éventuellement le prix du devis des verres pour l’œil droit et l’œil gauche.

« S’agissant des traitements des verres, le durci est inclus par défaut lors de la simulation, de même que l’aminci, calculé à partir des valeurs de la sphère et du cylindre », précise l’association de consommateurs.

Vous validez et accédez à la fourchette des prix observés chez les opticiens par les organismes complémentaires du panel pour le niveau de correction indiqué. Pour chaque verre, le comparateur indique le coût médian, les tarifs minimum et maximum. Les tarifs présentés seront mis à jour tous les ans.

La question du reste-à-charge zéro sur l’optique

Pendant la campagne présidentielle l’an dernier, Emmanuel Macron avait promis, d’ici à 2022, un reste à charge zéro pour les lunettes, les audioprothèses et les prothèses dentaires, mal pris en charge par la sécurité sociale. Le gouvernement a ensuite précisé que le reste à charge zéro ne devrait concerner que certains paniers de soins. Pour l’UFC-Que Choisir, si l’objectif est louable, il « ne doit pas pour autant conduire à une augmentation des primes de complémentaire santé, déjà en hausse de 43 % depuis 2006 ». « Les offres sans reste à charge devront être de qualité et proposées largement par les professionnels », juge l’association de consommateurs.