Eau du robinet : faut-il la filtrer ?

Eau du robinet : faut-il la filtrer ?

L’eau du robinet est parfaitement potable ! Mais on lui reproche souvent de sentir le chlore et d’être très calcaire. Différents systèmes de filtration peuvent y remédier : carafes, filtres ou osmoseurs.

Environ huit Français sur dix font confiance, à juste titre, aux autorités sanitaires pour garantir la qualité de l’eau du robinet (Baromètre C.I.Eau/TNS-Sofres 2014). Celle-ci provient de ressources à 67 % souterraines et à 33 % superficielles (lacs, rivières…), et c’est en effet l’un des produits alimentaires les plus surveillés.

Grâce à de multiples traitements de potabilisation, l’eau du robinet est d’une très grande qualité, contrôlée par 310 000 prélèvements par an », confirme Marillys Macé, directrice du Centre d’information sur l’eau (CIeau).

Enlever le goût de chlore de l'eau du robinet

En revanche, son goût chloré n’est pas toujours très apprécié !

Le chlore est ajouté pour lutter contre la prolifération bactérienne, mais il n’a aucune ­incidence sur notre santé ; il s’agit donc d’une affaire de goût, très subjective », analyse Marillys Macé.

Résultat, les carafes filtrantes connaissent un grand succès : toutes marques confondues, il s’en est vendu 1 million en 2010 !

On peut également être amené à filtrer l’eau quand elle présente une grande « dureté », c’est-à-dire une forte concentration en calcaire - sans risque pour l’homme, mais entartrant les appareils électro­ménagers.

On peut encore vouloir se prémunir contre le plomb des vieilles canalisations ou, dans certaines régions, contre les pollutions aux nitrates.

Sauf accident, l'eau du robinet est saine

En réalité, sauf pollution accidentelle, l’eau du robinet est désormais saine et fiable. Pour parer aux inconvénients évoqués ici, il existe des solutions simples et gratuites : si vos canalisations sont encore en plomb, laissez un peu couler l’eau qui y a stagné pendant la nuit. Il est aussi recommandé de ne pas utiliser d’eau chaude pour cuisiner ou remplir les cafetières.

Enfin, il suffit en général de laisser reposer l’eau une heure dans sa cruche, de préférence au réfrigérateur, pour que l’odeur de chlore disparaisse.

Une eau trop filtrée perd ses sels minéraux

Malgré cela, les Français sont encore nombreux à acheter des ­bouteilles, chères et peu écologiques, mais au goût sûr. Quant aux plus exigeants, ils filtrent leur eau. Les différents systèmes éliminent tous le chlore, et, pour certains, le calcaire.

Pour se débarrasser des pesticides, nitrates et plomb, l’efficacité dépend du type de filtration. Mais une eau trop filtrée perd aussi ses sels minéraux, comme le calcium, indispensable à l’organisme.

Dans tous les cas, les filtres (ou cartouches) doivent être changés régulièrement pour rester efficaces.

Eau du robinet : quel système de filtration choisir ?

Carafe filtrante

Plutôt esthétique, en plastique, verre ou inox, elle doit répondre à la norme Afnor P41-650 de mai 2009 fixant les seuils de performance et d’innocuité.

La carafe comporte donc une cartouche, d’une durée de vie de quatre à six semaines pour 100 à 150 litres filtrés. Elle est elle-même composée d’un filtre à charbon actif destiné à retenir le chlore et d’une « résine échangeuse d’ions » pour supprimer le tartre.

Attention, l’eau étant déchlorée, elle ne possède plus de défense contre les bactéries, alerte Marillys Macé. Le risque est de rendre non potable une eau qui était potable à sa sortie du robinet ! »

Aussi, le contenu de la carafe doit impérativement être bu dans les 24 heures ou conservé au réfrigérateur.

Budget : les carafes coûtent en principe entre 10 et 40 €, et les cartouches de 50 à 70 € par an.

Filtre sur le col du robinet

Un système efficace, mais peu esthétique. L’eau est filtrée à la sortie du robinet. L’appareil peut être activé ou désactivé en fonction des usages, ce qui allonge la vie de la cartouche : en moyenne trois mois pour 1 200 l filtrés.

Budget : le système coûte environ de 40 et jusqu'à plus de 100 €, et les cartouches de 70 à 100 € par an.

Filtre sous l’évier

Les systèmes sous évier sont composés de plusieurs cartouches, selon ce que l’on souhaite filtrer : chlore, calcaire, pesticides… Ils offrent une durée de vie assez longue : six mois, pour 1 000 à 10 000 l selon les composants filtrés.

Les plus simples et les plus discrets se fixent facilement entre l’arrivée d’eau et le robinet et peuvent se limiter à la suppression du chlore. Les plus sophistiqués éliminent davantage de substances et sont alors équipés d’un robinet spécifique, ce qui permet de choisir entre eau filtrée et eau non filtrée.

Budget : le système coûte environ de 50 à plus de 300 €, et les cartouches de 25 à 100 € par an.

Osmoseur ou filtre à osmose inversée

C’est la solution la plus efficace, la plus technique et la plus chère ! L’eau est filtrée par une membrane dont les pores ne dépassent pas 0,0005 à 0,0001 micron de diamètre, ce qui la débarrasse de toutes les substances indésirables : bactéries, virus, nitrates, métaux lourds, pesticides, calcaire…

Ce dispositif entraîne une surconsommation d’eau, puisqu’il faut jusqu’à 4 l pour produire 1 l d’eau filtrée (l’installation d’un robinet distinct limite le gaspillage).

De plus, une re­minéralisation est nécessaire après la filtration : certains systèmes incluent une cartouche spécifique qui, seule, coûte 20 à 35 € par an. L’installation doit être réalisée par un professionnel.

Budget : le système coûte environ 300 € minimum (hors pose), et les cartouches et la membrane autour de 300 € par an.

Adoucisseur d'eau, le pour et le contre

L’adoucisseur ne filtre pas, mais élimine le calcium et le magnésium par réaction chimique : l’eau passe dans un réservoir contenant une résine chargée en sodium. L’eau adoucie évite l’entartrage des appareils électroménagers, le dessèchement de la peau, et permet d’utiliser moins de détergent.

L’adoucisseur entraîne environ 10 % de surconsommation, et l’eau adoucie est plus corrosive pour les canalisations - un réglage par un professionnel est d’ailleurs recommandé.

De plus, elle est totalement déminéralisée et présente des risques de développement bactérien. Comptez environ 900 € pour un appareil moyenne gamme.

Pour en savoir plus