Consigne des bouteilles : ce qu’envisage le gouvernement

Consigne des bouteilles : ce qu’envisage le gouvernement
Le retour de la consigne pour les particuliers doit favoriser le tri et le recyclage. - © Sami Sert

Le retour de ce système pour les particuliers, susceptible d’intervenir d’ici deux ans, doit favoriser le tri et le recyclage des emballages.

La consigne des bouteilles par les particuliers va-t-elle renaître de ses cendres ? Le ministère de la Transition énergétique et solidaire envisage le retour de la consigne des bouteilles par les ménages, dans son projet de feuille de route sur l’économie circulaire présenté mardi 6 février.

Toujours utilisée par certains professionnels, notamment des restaurants, la consigne repose sur le processus suivant : l’acheteur des bouteilles les rapporte à un point de collecte, où il récupère sa caution, incluse dans le prix des produits.

Dans le système envisagé, vous pourrez récupérer votre caution « sous forme monétaire, en bon d’achat ou faire l’objet de dons à des associations », explique le ministère dans un communiqué.

Bouteilles en verre et en plastique

Selon le projet, une fois lavées et remplies à nouveau, les bouteilles en verre reviendront dans les rayons des magasins. Celles en plastique pourront être recyclées par des usines en bouteilles de forme différente ou en fibres textiles.

Le retour de la consigne pour les particuliers est susceptible d’intervenir « dans les deux prochaines années », précise le ministère de la Transition énergétique et solidaire sur son compte Twitter.

« Un tel dispositif existait en France dans les années 1960 à 1980. La consigne a disparu au gré de l’évolution des modes de consommation. Elle existe pourtant pour les ménages dans plusieurs pays européens », notamment l’Allemagne, « leur permettant d’atteindre un taux de collecte de plus de 95 % », souligne le ministère dans un communiqué.

Le public (particuliers, professionnels, collectivités et associations, etc.) a la possibilité de donner son avis sur les mesures contenues dans le projet de feuille de route, entre le 6 et le 25 février. La feuille de route définitive doit être publiée en mars prochain.