7 conseils pour réduire votre consommation d'eau

7 conseils pour réduire votre consommation d'eau
Fuites négligées, robinets mal optimisés et mauvaises habitudes bien enracinées, notre eau coule bien souvent à perte plutôt qu’à profit. - ©TanawatPontchour

Fuites négligées, robinets mal optimisés et mauvaises habitudes bien enracinées, notre eau coule bien souvent à perte plutôt qu’à profit. C’est pourtant l’un des postes du budget les plus simples à diminuer sans recourir à de grands investissements. La preuve.

1- Préférer une douche plutôt qu'un bain

Nul doute que prendre un bain de temps en temps apporte un réel plaisir. Mais ce plaisir a un coût dès lors qu’il devient quotidien.

Lorsqu’une douche de quelques minutes réclame 40 à 60 litres, un bain en demande, lui, entre 150 et 200. Bref, une différence d’une soixantaine de m3 par an et par personne qui peut conduire à changer ses habitudes.

Plonger les enfants en même temps

Ceux qui préfèrent faire barboter leurs jeunes enfants dans un bain peuvent les y plonger en même temps. Une solution plus économique et plus ludique.

78 € d’économie réalisée par an pour une famille qui passe de trois bains par semaine à un seul.

Nos calculs sont établis sur la base d’une consommation quotidienne par Français de 165 litres, pour un prix du litre à 0,3 centimes d’euro et du m3 à 3 euros (sources : Bipe, ministère de l'Ecologie et Veolia).

2- Utiliser le gant de toilette

Il n’est parfois pas nécessaire de prendre une douche après une journée peu intense en activités. Un lavage au gant de toilette, comme le faisaient nos grands-parents, peut s’avérer suffisant et plus économique.

Mais attention ! Laver sa peau, c’est aussi l’hydrater en période de chaleur, lui enlever particules de pollutions et impuretés qui s’y déposent au cours d’une journée.

31 € d’économie réalisée par an pour une famille qui prendrait une douche en moins par semaine.

3- Laver la vaisselle à la main

30 : c’est en litres l’économie réalisée par vaisselle entre une plonge à la main et un lavage en machine (correspondant à trois repas pris par une famille de quatre personnes).

16,50 € d'économie réalisée par an pour une famille qui fait tourner son lave-vaisselle tous les deux jours.

4- Réguler les robinets pour réduire sa consommation

Il existe aujourd’hui toute une palette de petits régulateurs de débit, facilement adaptables aux robinets, qui permettent de réduire de façon spectaculaire sa consommation d’eau.

En cuisine, placé à la sortie du robinet, un mousseur offre la même qualité de jet pour un apport d’eau deux fois moindre. Et cela grâce à son système d’injection d’air.

Un investissement minime puisque son prix dépasse rarement plus d’une dizaine d’euros.

Acheter un pommeau économique ou un régulateur

Le résultat est similaire pour la douche (le débit d’une pomme de douche est d’environ 15-20 litres/min), et pour un coût tout aussi limité, en choisissant par exemple un pommeau économique ou un régulateur de débit (petit anneau à visser entre le robinet et le flexible).

33 € d’économie réalisée pendant un an pour une famille ayant installé des régulateurs sur chacune de ses sorties d’eau.

5- Réduire le volume de sa chasse d’eau

Un réservoir de toilette contient en moyenne 8 à 10 litres d’eau. Un volume souvent beaucoup trop important qui est désormais compensé par des systèmes de double chasse de plus en plus fréquents.

Mais il existe aussi une astuce applicable par tous pour réaliser une bonne économie sur la durée. Elle consiste à réduire d’un litre la capacité de son réservoir en installant une brique ou une bouteille d’eau pleine de sable dans le fond de celui-ci.

Utiliser une plaquette ou un sac étanche

On trouve également en grande surface des plaquettes ou des sacs étanches prévus à cet effet.

8,50 € d’économie réalisée sur un an en installant une brique d’un litre dans son réservoir.

6- Chasser les fuites

Sans parler de gros dégâts des eaux, une fuite, c’est facilement près de 100 litres d’eau perdus par jour. Et il en va de même pour un robinet qui goutte. Le problème, c’est que l’on ne s’en aperçoit pas forcément.

Une solution simple ? Surveiller son compteur entre deux utilisations, entre le coucher et le réveil par exemple, en veillant bien sûr à ne pas consommer d’eau pendant la nuit.

Il ne restera plus qu’à trouver la fuite et à la réparer !

7- Arroser efficacement son jardin

Quelques gestes simples et gratuits vous permettront de diminuer votre consommation d’eau pour l’arrosage sans pour autant transformer votre jardin en zone désertique. Pour réduire l’évaporation, il vaut mieux arroser le soir plutôt que le matin, et surtout pas en plein soleil.

Ne tondez pas votre gazon trop ras (6 cm maximum), l’herbe haute conservant mieux l’humidité. Et si vous le pouvez, récupérez et réutilisez l’eau de pluie.

20 € d’économie sur un an pour un jardin familial.

La salle de bains en tête de la consommation d’eau

Répartition de la consommation en eau des Français sur une année (source : Irstea)

Poste Part dans la consommation totale
Vaisselle 10 %
Préparation de la nourriture 6 %
Lave-linge 10 %
Toilettes 15 %
Baignoire 22 %
Douche 15 %
Lavabo 10 %

Lavage de la voiture et arrosage du jardin

6 %
Autres 6 %

C’est dans la salle de bains que nous consommons la plus grande partie de notre eau. Et près d’un quart de notre facture part avec l’eau de la baignoire, un poste qu’il est très facile de réduire.

Bilan

Votre économie annuelle : 187 €.