Pouvez-vous brûler des déchets végétaux dans votre jardin ?

Pouvez-vous brûler des déchets végétaux dans votre jardin ?
Le préfet peut prévoir des exceptions autorisant ce brûlage des déchets verts dans certaines zones dépourvues de déchetterie et de système de collecte. - @ Paylessimages

Nos réponses avec l’expertise d’Élodie Fumet, secrétaire confédérale, spécialiste de l’habitat et du cadre de vie à la Confédération syndicale des familles.

Il est interdit de brûler ses déchets verts, considérés comme des déchets ménagers, dans son jardin.

Cette interdiction est édictée par la circulaire du 18 novembre 2011, qui précise que « le brûlage des déchets verts peut être à l’origine de troubles de voisinages générés par les odeurs et la fumée, nuit à l’environnement et à la santé et peut être la cause de la propagation d’incendie. Plus spécifiquement, le brûlage à l’air libre est source d’émission importante de substances polluantes, en particulier des gaz et particules dont la concentration dans l’air doit rester conforme aux normes de la directive 2008/50/CE concernant la qualité de l’air ambiant et un air pur pour l’Europe ».

Vous encourez une amende de 450 euros

Votre voisin, incommodé par les odeurs et fumées, pourrait à bon droit engager votre responsabilité et faire appel à un huissier ou aux forces de l’ordre (police, gendarmerie) pour constater l’infraction et dresser un constat ou un procès-verbal. Dans ce cas, vous pourriez encourir une amende de 450 euros !

Pour vous débarrasser de vos tontes de gazon, feuilles mortes, tailles de haies, etc., vous pouvez soit les déposer dans les déchetteries ou les plateformes de compostage, soit avoir recours au système de collecte mis en place par votre commune.

Certaines collectivités ont également instauré des services de broyage des végétaux à domicile, afin de valoriser les déchets verts sous forme de compost. Tous ces dispositifs sont gratuits.

Vous pouvez aussi faire appel aux entreprises de recyclage et de valorisation des déchets, en particulier si vous avez beaucoup de déchets à évacuer. Mais cette solution est plus onéreuse.

Le préfet peut autoriser le brûlage des déchets verts 

Le préfet peut prévoir des exceptions autorisant ce brûlage des déchets verts dans certaines zones dépourvues de déchetterie et de système de collecte.

Des dérogations peuvent être également accordées « pour éviter la propagation de certaines épidémies, causées par des vers, bactéries ou parasites qui touchent les végétaux d’une même espèce ».