Le pressing abîme votre vêtement : quels sont vos recours ?

Le pressing abîme votre vêtement : quels sont vos recours ?
Les professionnels évitent de faire jouer leur assurance responsabilité civile. - © ozanuysal

Vous pouvez obtenir une indemnisation auprès de votre teinturier. Explications, avec l’expertise d’Olivier Risse, président de la Fédération française des pressings et blanchisseries (FFPB).

Regardez votre ticket de dépôt. Si le professionnel y avait noté des réserves, mentionnant par exemple un accroc préexistant, une tache ou l’absence d’étiquette de composition, il peut s’exonérer de sa responsabilité. À défaut, il est présumé responsable des problèmes survenus sous sa garde.

Comme seuls les écrits restent, remplissez une fiche de réclamation, à la manière d’un constat automobile, la plus détaillée possible : nature du vêtement, matière, code d’entretien, description du problème, date du dépôt, date d’achat, etc.

Une négociation à l’amiable

Commencez par négocier à l’amiable. Les professionnels évitent de faire jouer leur assurance responsabilité civile. Dans un grand nombre de cas, ils vous indemniseront directement sur la base du barème national affiché dans le pressing.

Si votre vêtement est significativement plus onéreux que les indemnisations proposées, vous avez intérêt à en déclarer la valeur lors du dépôt. Ce montant serait alors retenu pour calculer votre remboursement, sur présentation de justificatifs. En l’absence d’écrit, le teinturier peut toujours faire un geste commercial, mais il n’y est pas obligé.

Le professionnel pourra faire appel à une expertise payante – 140 euros minimum –, réalisée par exemple par le centre technique de la teinture et du nettoyage. S’il est reconnu responsable, ces frais seront à sa charge. Sinon, ce sera à vous de les supporter.

En l’absence d’accord avec le pressing, saisissez le médiateur de la consommation dont il dépend. Ses coordonnées sont affichées dans le magasin. À défaut de médiateur, demandez une conciliation, avant de saisir éventuellement la justice.

Barème national d’indemnisation
  Robe Chemisier Costume deux pièces Manteau (hors anorak et doudoune)
Pure laine ou soie 172 € 44 € 224 € 153 €
Mixte ou synthétique 101 € 36 € 183 € 107 €
Coton ou lin 58 € 36 € 153 € 107 €

Affiché dans chaque dressing, le barème détaille la base du remboursement d’une trentaine d’articles selon leur composition. Le professionnel vous indemnisera à partir de cette base en appliquant un abattement de 20 %, 40 % ou 70 % selon la date d’achat du vêtement. Sources : extrait du barème 2017 CFET et FFPB.