Annulation d’un voyage réservé en ligne : pouvez-vous être remboursé ?

Annulation d’un voyage réservé en ligne : pouvez-vous être remboursé ?
Si vous annulez un vol, exigez le remboursement des redevances et taxes d’aéroport. - © furtaev

Nos réponses avec l’expertise de Paul Kleffert, responsable national des transports et voyages de la CLCV.

Vous avez réservé en ligne un voyage à l’étranger avec des amis. Neuf jours après cette réservation, ils se sont désistés. Pouvez-vous annuler ce voyage ? 

C’est possible, mais vous risquez de ne pas être remboursé. En effet, le droit de rétractation de quatorze jours généralement appliqué à la vente à distance ne s’applique pas pour l’achat de prestations de loisirs à une date ou une période déterminées. Dès que l’achat est validé en ligne, vous êtes contractuellement engagé.

En cas d’annulation de votre fait, chaque prestataire est libre de fixer ses propres règles : aucun remboursement (notamment pour les vols low cost) ou remboursement grevé de pénalités qui progressent à l’approche de la date du départ (par exemple : 25 % du prix du voyage trente jours avant, 50 % quinze jours avant, et 100 % trois jours avant).

Avant de valider votre achat, même si c’est fastidieux, lisez toujours les conditions d’annulation (décès, accident, pénalités, etc.) qui se trouvent dans les conditions générales de vente (CGV).

Souscrire une assurance annulation

Si elles sont drastiques, il est plus prudent de souscrire une assurance annulation-rapatriement-bagages ou de vérifier les conditions d’assurance proposées par votre carte bancaire.

Vous pouvez céder votre voyage à une personne qui remplit les mêmes conditions que vous (article L. 211-7 du Code du tourisme) en prévenant l’opérateur, au plus tard, sept jours avant le départ (quinze jours pour une croisière). Cela engendre des frais de dossier, et si le séjour incluait un vol, la compagnie aérienne peut refacturer un billet complet.

Effectuez toutes les démarches par courrier en recommandé avec avis de réception de préférence, sinon en ligne ou par courrier simple.

La procédure exige patience et détermination, car les voyagistes mettent tout en œuvre pour vous décourager. Après avoir effectué les démarches requises auprès du prestataire, si vous peinez à vous faire rembourser, saisissez une association de consommateurs ou le médiateur tourisme et voyage (www.mtv.travel).

Si vous annulez un vol, exigez le remboursement des redevances et taxes d’aéroport (des frais de dossier vous seront peut-être réclamés).