Viande bovine tuberculeuse vendue en supermarché : que dit la réglementation ?

Viande bovine tuberculeuse vendue en supermarché : que dit la réglementation ?
La viande mise en rayson est sans danger pour la santé. - © 97

3 000 tonnes de viande de bœuf infectée par la tuberculose seraient mises en rayon chaque année en France. Cette pratique légale est encadrée par les autorités sanitaires afin de garantir une viande sans danger pour le consommateur.

Quelque trois mille tonnes de viande bovine diagnostiquée positive à la tuberculose seraient vendues dans les supermarchés français chaque année en toute légalité, selon un article paru dans Le Canard enchaîné le 25 octobre dernier.

Qu’est-ce que la tuberculose bovine ?

La tuberculose bovine est une maladie animale causée par une bactérie appelée Mycobacterium bovis. Selon l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), depuis 2001, la France est considérée comme « officiellement indemne de tuberculose bovine » par l’Union européenne, malgré la persistance chaque année d’une centaine de foyers en élevage dans certains départements. Dans les années 1950, un quart environ des troupeaux bovins étaient touchés par la tuberculose bovine. La maladie se transmet de bovin infecté à bovin sain et peut également toucher des animaux de la faune sauvage comme les sangliers ou les cerfs.

Est-il légal de vendre de la viande provenant d’animaux atteints de tuberculose ?

La commercialisation est encadrée par un règlement européen datant de 2004. « Les animaux qui ont réagi positivement au test dit de la tuberculination en élevage, font l’objet d’un abattage à part des autres animaux », explique le ministère de l’Agriculture. Une inspection post-mortem approfondie est ensuite réalisée par un vétérinaire. Si des lésions tuberculeuses ont été détectées dans plusieurs organes ou parties de la carcasse, la viande est déclarée impropre à la consommation humaine. Mais si ces lésions sont localisées, seule la partie concernée est enlevée et le reste de la carcasse, sans danger pour la santé, peut être envoyé dans le circuit de consommation.

Quels sont les risques pour le consommateur ?

« Aucun cas de tuberculose chez l’homme n’a été constaté en consommant de la viande bovine », souligne le ministère de l’Agriculture. La bactérie ne circulant pas dans le sang, elle ne se retrouve pas dans la viande mais dans les ganglions des voies respiratoires et digestives. La tuberculose bovine peut être transmissible à l’homme uniquement par voie respiratoire ou en consommant du lait cru. La maladie touche surtout les éleveurs et les vétérinaires, qui sont en contact direct et prolongé avec les animaux. « En France, plus de 99 % des cas de tuberculose chez les humains sont dus à la souche humaine de la maladie (Mycobacterium tuberculosis) ».